Primaire américaine : la victoire de Gingrich contre les élites

le
0
Le conservateur Newt Gingrich a remporté samedi une victoire écrasante sur Mitt Romney en Caroline du Sud, avec 40% des voix contre 27%. La campagne des primaires républicaines est relancée de manière spectaculaire.

Laure Mandeville, envoyée spéciale à Charleston, Caroline du sud

C'est la combativité de Newt Gingrich qui a payé samedi soir. Après une traversée du désert en Iowa et dans le New Hampshire, où il était arrivé quatrième, le voilà qui remporte la primaire de Caroline du Sud avec quelque 41% des voix, une très large victoire sur son principal rival Mitt Romney. Ce dernier longtemps donné favori dans les sondages, mais déstabilisé dans les derniers jours, ne parvient à arracher que 27% des suffrages, loin des 33% que son prédécesseur et parrain centriste John McCain avait engrangés en 2008. Le candidat chrétien conservateur Rick Santorum remporte un score honorable de 18% et le libertarien Ron Paul 13%.

Louant ses rivaux et se plaçant dans la perspective d'un combat avec Barack Obama, qu'il a littéralement accablé dans son discours de victoire samedi soir, Newt Gingrich a accusé les «élites et les médias» de vouloir entrainer le pays dans la voie de valeurs

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant