Primaire à droite : un dernier débat qui ne tranche pas

le , mis à jour le
4
Primaire à droite : un dernier débat qui ne tranche pas
Primaire à droite : un dernier débat qui ne tranche pas

Cela devait être ce soir ou jamais ! Las, le troisième et dernier débat avant le premier tour de la primaire dimanche, annoncé « décisif » sur France 2, a plutôt laissé tout le monde sur sa faim. A commencer par les entourages des sept candidats : « C’est clair, c’est la cata », soupire pendant l’émission le lieutenant d’un des compétiteurs. « On s’ennuie… » renchérit, dépité, un autre, alors que les thématiques abordées hier ont balayé les questions internationales, européennes, de société et d’écologie. Des sujets très — trop ? — sérieux qui ont sans doute anesthésié le débat. 

Il aura fallu attendre 22 h 10 pour qu’il s’anime — un peu — autour des questions d’éducation. Mis à part cette petite parenthèse, l’ensemble a manqué de rythme et les candidats, trop policés, n’ont pas été en mesure de se démarquer. 

Pourtant, à trois jours du vote, l'enjeu était énorme : marquer les derniers points et jeter toutes ses forces dans la bataille alors que le suspense n’a jamais été aussi fort. La spectaculaire remontée de François Fillon dans les sondages, notamment après le deuxième débat il y a quinze jours, a rebattu toutes les cartes. Et le jeu — qui, jusqu’à présent, se résumait à un duel Nicolas Sarkozy-Alain Juppé — semble désormais ouvert.

 

Des compétiteurs sur la réserve

Malgré tout, les compétiteurs sont plutôt restés sur la réserve. Certes, fidèle à lui même, Jean-François Copé a été le premier à dégainer, déplorant « les échecs que nous avons connus » lors du précédent quinquennat en s’adressant à « Nicolas et François ». Mais les autres n’ont (presque) pas embrayé. Les équipes d’Alain Juppé avaient pourtant promis que leur champion serait « plus incisif ». Il s’est essayé à un petit tacle en début d’émission à propos de Donald Trump : « Fera-t-il après l'élection ce qu’il a annoncé avant ? ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1461628 il y a 3 semaines

    Face à Trump , un homme d'expérience AJ pas un caniche hystérique ni un russophile transi

  • M2266292 il y a 3 semaines

    les journaleux plus que mauvais dont le pitre elkabach nul....

  • charleco il y a 3 semaines

    Lettre ouverte d'un prêtre arabe syrien à Alain Juppé. http://arretsurinfo.ch/lettre-ouverte-dun-pretre-arabe-de-syrie-a-alain-juppe-2/

  • charleco il y a 3 semaines

    Débat falsifié par des journaleux qui se croient des acteurs essentiels en politique. Je suggère que les hommes politiques leur fassent rabattre leur caquet.