Primaire à droite : Sarkozy prépare son sprint de la rentrée

le , mis à jour à 08:04
16
Primaire à droite : Sarkozy prépare son sprint de la rentrée
Primaire à droite : Sarkozy prépare son sprint de la rentrée

Terminé mer, soleil et farniente... Pour les très proches collaborateurs de Nicolas Sarkozy, les (courtes) vacances sont déjà finies. La garde rapprochée de l'ancien chef de l'Etat — qui avait eu pour consigne de rester joignable et de ne pas trop s'éloigner — est sur le pont depuis ce matin au siège des Républicains afin de préparer l'entrée en campagne de leur champion, programmée aux alentours du 22 août.

 

Il promet un « blast »

 

« On va adopter une organisation qui ressemble à celle de la brigade criminelle », annonce Frédéric Péchenard, qui a dirigé la célèbre institution policière. « Comme à la crim, on a tous notre spécialité », poursuit le directeur général des Républicains. Son entourage le promet : le lancement du candidat à la primaire de la droite sera détonant ! « Sarkozy veut faire un blast(NDLR : un effet de souffle) avec son entrée en campagne », assure un lieutenant. Pas si simple alors que son arrivée dans la course n'est un secret pour personne. « Mais c'est habile, le teasing (NDLR : message qui suscite l'envie). Il va créer l'événement alors que tout le monde sait qu'il sera candidat », lâche, énigmatique, l'ami de toujours, Pierre Charon.

 

Dans l'entourage de l'ex-chef de l'Etat, on assure que l'été a été une bonne séquence pour lui. D'autant que les sondages sont à la hausse. Sa casquette de chef du parti lui a permis d'occuper l'espace après les attentats, éclipsant son principal rival pour la primaire, Alain Juppé, en déplacement en Polynésie lors de l'assassinat du père Hamel.

 

En privé, Sarkozy ne manque d'ailleurs pas une occasion de railler le concept d'identité heureuse du favori de la primaire. Ni d'égratigner François Fillon « qui prenait des bleus à me coller sur les photos quand il était Premier ministre », selon un de ses convives.

 

Le « QG » du cap Nègre

 

Pendant que ses équipes peaufinent les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M415325 il y a 5 mois

    Marine doit être ravie il va lui faire sa campagne gratuitement vive 2017

  • 2445joye il y a 5 mois

    A défaut d'être élu, il,deviendra peut-être un cycliste de bon niveau.

  • frk987 il y a 5 mois

    Pour Mucius : vous n'avez pas totalement tort, le problème de l'ex UMP a été de vouloir associer une frange gauchisante, je crois qu'ils ont compris que les compromissions mènent à l'impasse. On ne pactise pas avec des staliniens comme avec le FN.

  • mucius il y a 5 mois

    Sarkozy est un socialiste au mojns autant : voir son palmares fiscal et son programme de 2012. Il n'aurait pas fait mieux que le gros. S'il est réélu, ce sera des ministres d'ouverture choisis dans les proches du PS. Rien à attendre de ce menteur.

  • frk987 il y a 5 mois

    Vous pouvez être certains d'une chose : Bayrou, Juppé, NKM, c'est du socialisme déguisé, ni plus ni moins, on a donné 5 ans avec ces bras cassés de socialos, mais eux avaient annoncé la couleur.

  • frk987 il y a 5 mois

    Votez Bayrou, on rêve, c'est ce type qui a mis en place FH !!!!

  • mucius il y a 5 mois

    S'il est choisi, Bayrou se présentera et il sera bien mieux que celui-là.

  • M9425023 il y a 5 mois

    Lemaire ou Fillon, voir Juppé, ou même NKM, mais pas lui, sinon je vote Valls ou Macron, voire Georges Marchais...

  • 300CH il y a 5 mois

    "VA Y POUPOU, pédale", c bientôt la ligne d'arrivée. Oupsss!! on dit de Poulidor, qu'il était reconnu pour c 2ème place dans le monde du vélo, mdr

  • jbellet il y a 5 mois

    Qu'il continue de faire du vélo !! On a déjà donné