Primaire à droite : recrutement à tour de bras pour la tenue du vote

le , mis à jour à 08:28
0

C'est la plus grosse opération de recrutement du mois de novembre : 58 732 personnes ont déjà répondu présent pour être directeur de bureau ou assesseur lors de la primaire de la droite les 20 et 27 novembre.

 

Les comités d'organisation départementaux travaillent depuis des mois pour trouver ces bénévoles nécessaires à la tenue du vote. Un bureau doit en effet compter au minimum un président et trois assesseurs, mais le personnel sera nettement plus conséquent dans les plus gros bureaux. Au total, la commission d'organisation de la primaire table sur 70 000 volontaires pour faire tourner les 10 228 bureaux répartis sur tout le territoire.

 

La course aux délégués pour les candidats

 

« Nous aurons 6 ou 7 assesseurs par bureau dans le département, et jusqu'à 13 à Puteaux », souligne Aurélie Taquillain en charge de l'organisation de la primaire dans les Hauts-de-Seine. Depuis près de deux mois, elle sillonne son département pour convaincre militants et sympathisants de consacrer deux dimanches à l'élection. Pas si simple dans le 92, qui est pourtant une des plus grosses fédérations des Républicains... Et carrément un tour de force dans les zones moins marquées à droite. « Cela a été un défi », se rappelle Aurélien Pradié dans le Lot, une terre de gauche... Pour mobiliser 180 volontaires, il a dû publier des appels dans la presse locale à trois reprises. « 50 % sont issus de notre famille politique et 50 % viennent de l'extérieur », constate ce jeune élu.

 

Les grandes manœuvres sont loin d'être terminées puisque, au-delà des 58 732 bénévoles déjà recrutés par les organisateurs de la primaire, les candidats doivent eux aussi placer leurs délégués dans les bureaux. Une manière de s'assurer que le scrutin se déroulera dans de bonnes conditions. Les listes de ces délégués seront transmises à la haute autorité de la primaire à la fin de la semaine.

 

Une formalité pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant