Primaire à droite : pour Lagarde, les militants UDI vont refuser de participer

le
4

Les 23 000 adhérents de l'UDI se retrouvent ce dimanche à Versailles pour leur congrès. Ils doivent y décider s'ils participent ou non à la primaire républicaine. Invitée dans la matinée de France Info, le président de l'UDI Jean-Christophe Lagarde a confirmé son opposition à cette participation. «Je ne doute pas que les militants de l'UDI souhaiteront ne pas participer à la primaire», a-t-il anticipé.

Le centriste reproche au patron des Républicains Nicolas Sarkozy et aux candidats à la primaire, Alain Juppé, François Fillon notamment, d'avoir refusé de débattre d'un accord pour les législatives. «Il n'a pas été possible de discuter avec les Républicains de la façon dont on pouvait construire cette majorité», a expliqué Jean-Christophe Lagarde. «Quand on ne prépare pas une majorité, c'est le bazar comme c'est le cas aujourd'hui, et la France n'est pas gouvernée», a encore justifié le député-maire de Drancy (Seine-Saint-Denis).

«On ne peut pas nous donner le choix entre l'effacement et l'éclatement»

L'UDI, selon lui, aurait aimé pouvoir évoquer un accord avec «l'indépendance des deux partis, ou encore le refus d'alliance avec le FN», mais, a-t-il ajouté, «la concurrence à l'intérieur des Républicains n'a pas permis ce débat». Au micro de France Info, Jean-Christophe Lagarde a refusé de dire combien de circonscriptions il réclamait pour les législatives de 2017 en jurant que «construire une majorité, ce n'est pas qu'une question de siège, c'est aussi une question de direction».

Il fait planer la menace d'une candidature centriste à la présidentielle. Interrogé pour savoir si une telle candidature n'aboutirait pas à éliminer la droite et favoriser un second tour PS-FN, le patron de l'UDI a balayé : «on ne peut pas nous donner le choix entre l'effacement et l'éclatement».

«On verra à l'issue des primaires des républcains si une discussion est possible, si non nous assumerons», a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dhote il y a 11 mois

    Il ne pense qu'aux postes de députés le reste il s'en fout, à cause de lui Hollande aura son deuxième mandat et en récompense il sera ministre de gauche...

  • frk987 il y a 11 mois

    Qui connaît Lagarde ???????????? ben pas moi, je connais seulement un traître au centre.....cela en fera deux.

  • janaliz il y a 11 mois

    En paraphrasant Coluche, il y avait déjà eu un canuet qui avait déjà penser qu'il avait un destin national...

  • janaliz il y a 11 mois

    Encore un qui a pris une tête..... La volonté de nuire est semblable à celle su Palois sans aucune vision de l'avenir...