Primaire à droite, le match des meetings: à Toulouse Juppé attaque

le , mis à jour à 07:25
3
Primaire à droite, le match des meetings: à Toulouse Juppé attaque
Primaire à droite, le match des meetings: à Toulouse Juppé attaque

L'heure est-elle si grave pour qu'Alain Juppé en vienne à sortir une carte qu'il n'aurait sûrement jamais pensé abattre dans cette campagne ? Hier soir, à Toulouse, c'est en tout cas la très discrète Isabelle Juppé, son épouse, qui est montée sur scène pour prendre publiquement la parole. Une première ! Sonné depuis son mauvais score dimanche, le maire de Bordeaux n'a visiblement plus le choix. « D'ici dimanche, tous les moyens seront les bons pour tenter d'inverser la tendance face à Fillon », reconnaît un de ses proches.

 

L'atout Isabelle

 

Alors hier, devant un bon millier de supporteurs, Mme Juppé est montée à la rescousse. « Il me rassure », dit-elle d'une voix fragile, avant d'affirmer qu'il défend « le rôle majeur et central des femmes » dans la société. Manière de poursuivre la polémique lancée la veille contre Fillon et sa position, jugée « pas claire », sur l'IVG ? « Il a dit aujourd'hui qu'il ne reviendrait pas sur la législation actuelle. Très bien ! Mais reconnaissons qu'il y avait besoin d'une clarification », reprend dans la foulée son mari à la tribune.

 

Coup pour coup

 

A cinq jours du second tour, c'est désormais coup pour coup. Même si le député de Paris semble s'en offusquer, « s'il refuse le débat, alors ce n'est même pas la peine de venir jeudi au débat télévisé », attaque l'entourage de Juppé. Un duel « projet contre projet », jure-t-on, comme il l'a refait hier soir en pilonnant son adversaire sur ses « réformes brutales » et « pas réalisables ».

 

VIDEO. DE Lyon, Fillon répond à Juppé

 

L'ancien favori des sondages est surtout revenu sur les accusations d'antisémitisme et de salafisme qui ont couru sur lui avant le premier tour, essentiellement sur les réseaux sociaux : « J'ai subi des attaques personnelles ignominieuses. Une campagne dégueulasse que mes adversaires n'ont pas dénoncée », enrage-t-il.

 

Les ennemis NKM ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 il y a 8 mois

    JPi - Juppé attaque ? Juppé s'étale.

  • SuRaCtA il y a 8 mois

    Exact janaliz, Fillon ne s'est jamais déshonoré dans cette campagne, Juppé qui s'était jusque-là bien tenu parce qu'il était le favori montre son vrai visage...

  • janaliz il y a 8 mois

    Le pauvre devient pitoyable... Il fait du mauvais NS... très mauvais...