Primaire à droite : le candidat Sarkozy piétine, Juppé conforte son avance

le , mis à jour à 08:13
4

C'était un secret de polichinelle. L'annonce - pourtant abondamment commentée - le 23 août dernier, de la candidature de Nicolas Sarkozy à la primaire de droite en vue de 2017 n'a pas eu l'effet escompté. Entre faux suspens et overdose médiatique, l'information, donnée via un nouveau livre intitulé «Tout pour la France», n'a pas donné le coup de fouet tant désiré à la campagne de reconquête de Nicolas Sarkozy.

 

D'après notre sondage exclusif Odoxa-Dentsu - BFMTV - « le Parisien »*, c'est même tout le contraire. «Le blast (effet de souffle) médiatique a fait un pschitt», constate, lapidaire, le sondeur Gaël Sliman. Pour parvenir à effectuer le retour à la Churchill dont il rêve, Nicolas Sarkozy va devoir changer de fusil d'épaule. 

 

Il commençait à rattraper son retard...

 

L'ancien président, jusqu'à l'été, bénéficiait d'une dynamique plutôt favorable et commençait à rattraper son retard face à son plus grand rival Alain Juppé. Mais Nicolas Sarkozy a été desservi par sa «forte présence médiatique» de la semaine passée et de l'été. Juppé le devance désormais de 14 points au premier tour (38% contre 24% auprès des sondés qui comptent aller voter) et il perd même deux points par rapport à juin.

 

Bruno Le Maire se hisse jusqu'à 15% d'intentions de vote, devant l'ancien Premier ministre François Fillon (10%) et la députée de la 4e circonscription de l'Essonne Nathalie Kosciusko-Morizet, qui manque encore de parrainages. Au second tour, pas mieux : le maire de Bordeaux affiche 63% d'intentions de vote, quand Nicolas Sarkozy n'en engrange que 37. Bien loin de la frénésie de 2007 donc. 

 

Egalité chez les sympathisants de droite

 

Auprès des sympathisants de droite (hors Front National), toutefois, les deux rivaux sont à égalité, avec 33% des intentions de vote. Bruno Le Maire prend trois ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • serge537 il y a 5 mois

    pas de difference entre juppe et hollande meme parcour ena toute la vie fonctionnaire a vivre aux crochet de l etat

  • M2991222 il y a 5 mois

    Le mari de la chanteuse,Paul BISMUTH ou Nicolas SARKOZY ,a monté l'opération PSCHITT et çà marche!

  • M2687570 il y a 5 mois

    Tout sauf sarko ! FH, AJ, JLM, mon chien, ....

  • M2723293 il y a 5 mois

    Les Français ne sont pas des imbéciles ils commencent à décoder les hommes politiques.