Primaire à droite : la candidature de Sarkozy accueillie avec prudence

le
0
Primaire à droite : la candidature de Sarkozy accueillie avec prudence
Primaire à droite : la candidature de Sarkozy accueillie avec prudence

« J'ai décidé d'être candidat ». Cette phrase, si répandue ces temps dans le milieu politique, est imprimée noir sur blanc dans le livre « Tout pour la France » que Nicolas Sarkozy sort demain en librairie. Au lendemain de la révélation de sa candidature -plus qu'attendue -, c'est sur ses propositions que ses adversaires de gauche ou ses concurrents de droite choisissent de s'arrêter, soucieux de ne pas trop critiquer un compétiteur né.

 

Benoist Apparu (LR, pro Juppé), le plus diplomate. « La candidature de Nicolas Sarkozy est une bonne nouvelle. (…) On va avoir un très beau casting pour cette primaire, avec Alain Juppé, François Fillon, Nicolas Sarkozy, j'espère Nathalie Kosciusko-Morizet », énumère le député de la Marne sur France 2 qui juge, au passage, que « la primaire doit être une compétition, pas un combat ». L'ancien ministre au Logement, qui roule pour Juppé, ne croit pas à la « théorie de l'autoroute » qui voudrait que l'ex-président, une fois lancé, ait déjà raflé la palme. « Cette primaire sera compliquée, elle sera serrée à la fin du premier tour », juge-t-il.

 

QUESTION DU JOUR. Selon vous, Nicolas Sarkozy peut-il gagner la présidentielle de 2017 ? 

 

Audrey Azoulay (PS), la plus pragmatique. Pour la ministre de la Culture, l'intérêt de la candidature de Nicolas Sarkozy est que «l'on peut se baser sur son bilan » de président pour juger. « On est dans une période un peu particulière, chacun essaie de se positionner dans les primaires, qui conduisent plus à un bal des égos. Pour exister, il faut s'opposer, c'est ce qu'on voit dans tous les camps », constate-t-elle sur France Info. 

 

 

Nathalie Kosciusko-Morizet (LR, candidate à la primaire), la plus troublée. Hier, l'ancienne porte-parole de campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 lui adressait un clin d’œil sur Twitter : « Cher Nicolas, bienvenue dans la compétition ! Attention J-19 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant