Primaire à droite : Juppé toujours en tête, mais Sarkozy en dynamique

le
2
Primaire à droite : Juppé toujours en tête, mais Sarkozy en dynamique
Primaire à droite : Juppé toujours en tête, mais Sarkozy en dynamique

La tendance révélée dans le sondage Odoxa pour «Le Parisien»-«Aujourd'hui en France» se confirme : Nicolas Sarkozy resserre sensiblement l'écart face à son rival pour la primaire de la droite, Alain Juppé. Il marque notamment des points chez les sympathisants de droite.

Dans une enquête TNS Sofres pour le Figaro, RTL et LCI*, le maire de Bordeaux arrive en tête du premier tour (37%) devant l'ancien chef de l'Etat (30%). Mais si l'on interroge les seuls sympathisants des Républicains, Nicolas Sarkozy l'emporterait avec 40% contre 34% pour Alain Juppé. Le rapport reste en revanche largement favorable à ce dernier chez les centristes, du MoDem et de l'UDI : 59% pour Alain Juppé contre 10% pour Nicolas Sarkozy, et le maire de Bordeaux est toujours favori du second tour, avec 61% contre 29% pour son rival.

 

Une déclaration à la fin de l'été

Une enquête Elabe pour l'Opinion** diffusée jeudi confirmait également la tendance. Le maire de Bordeaux (39%) devance toujours l'ancien chef de l'Etat (29%) en vue du 1er tour de la primaire de novembre, mais ce dernier reprend l'ascendant auprès de l'électorat de droite. A moins de cinq mois du 1er tour, Alain Juppé perd 2 points par rapport à une précédente enquête de février-mars, quand l'ancien chef de l'Etat en gagne 6. Auprès des proches de la droite, Alain Juppé, crédité de 37% d'intentions de vote, perd 5 points au profit de Nicolas Sarkozy (32%, +5,5%). La remontée de l'ancien président est encore plus nette auprès des seuls proches de son parti, Les Républicains, qui le placent désormais en tête au 1er tour avec 39% (+7), contre 33% (-4) à l'ex-Premier ministre.

Dopé par ce vent dans le dos dans les sondages, Nicolas Sarkozy devrait attendre la fin de l'été pour se déclarer officiellement candidat à la primaire. Ses proches le disent gonflé à bloc et lui ne cesse d'installer le match face à François Hollande en vue de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4958114 il y a 5 mois

    AUX JEUNES OUI MAIS SUR TOUT PAS SARKO !

  • M7361806 il y a 5 mois

    PLACE AUX JEUNES