Primaire à droite : Juppé reste devant Sarkozy

le
20
Primaire à droite : Juppé reste devant Sarkozy
Primaire à droite : Juppé reste devant Sarkozy

La tendance se confirme. Le dernier sondage* en date, rendu public ce dimanche, sur la primaire à droite dans la perspective de l'élection présidentielle de 2017, confirme l'avance d'Alain Juppé. L'étude confirme aussi que cette avance est moindre qu'avant, que plus la base électorale est large plus cela favorise Juppé, et que plus elle est restreinte aux sympathisants du parti Les Républicains (LR) plus cela avantage Sarkozy.

 

Selon ce sondage BVA, avec 38% des voix, Alain Juppé devancerait Nicolas Sarkozy de 4 points (34%) au premier tour. L'ex-chef de l'Etat devance en revanche largement le maire de Bordeaux auprès des seuls sympathisants des Républicains (LR), le coeur de l'électorat de la primaire, avec 48% d'intentions de vote des personnes certaines d'aller voter au premier tour, contre 28% à Alain Juppé. François Fillon et Bruno Le Maire sont tous les deux crédités de 11% d'intentions de vote au 1er tour, Nathalie Kosciusko-Morizet de 4%.

 

Terrorisme, croissance et emploi en priorité

 

Au second tour, Alain Juppé l'emporterait avec 56% des voix, contre 44% à Nicolas Sarkozy. Ce dernier recueillerait cette fois 58% des votes des proches de LR, contre seulement 42% pour Alain Juppé, qui pourrait, quant à lui, compter sur 91% des voix des électeurs centristes, selon cette enquête réalisée pour la Presse régionale et Orange.

 

Autre enseignement : 69% des électeurs potentiels assurent que si leur candidat n'est pas désigné à l'issue de la primaire ils voteront quand même pour le vainqueur au premier tour de la présidentielle.

 

La lutte contre le terrorisme (54%) et la croissance et l'emploi (49%) sont les deux thèmes que les futurs électeurs à la primaire souhaitent voir aborder en priorité. Suivent la sécurité et la lutte contre la délinquance (39%), «les valeurs de la société française» (28%) et la fiscalité (25%).

 

* Enquête réalisée en ligne du 13 au 20 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • miez1804 il y a 2 mois

    @b.renie: Hier j'ai vue un'interview du Mouvement 5 Etoile (M5S) en Italie, ils ont expliqué d'une façon trés simple la politque: Si tu a l'argent tu fait des projet, si tu n'as pas d'argent tu ne fait pas de projet en augmentant la dette, dans le cas present un'exemple: Pourquoi rajouter 22 Miliards de dette pour un nouveau Tunnel entre l'Italie et la France? ça ne sert a rien.

  • sibile il y a 2 mois

    tous les Français qui souhaitent l'alternance et adhèrent aux valeurs de la droite et du centre droit peuvent aller voter aux primaires

  • sibile il y a 2 mois

    Sarkozy a été un excellent Président dans des circonstances extrèmement difficiles

  • sibile il y a 2 mois

    c'est aux adhérents et aux sympathisants de la droite et du centre droit de choisir LEUR candidat ; certainement pas à ceux de la gauche ou du centre gauche

  • jean895 il y a 2 mois

    Osez voter pour l'original , pas pour une sombre copie qui fait l'inverse de ce qu'il dit et qui n'aime pas le peuple a caise de son histoire familiale sans doute

  • b.renie il y a 2 mois

    J'ai le regret de dire à Sibile que je suis un citoyen de droite depuis 70 ans. Que j'ai dénoncé l'élection de Mitterrand comme le prélude d'un déclassement de la France que cette élection n'a été possible que par la trahison de 500.000 voix RPR qui se sont portées sur la candidat du programme commun. Sarko nous a montré ce qu'il sait faire 1 million de chômeurs et 535 milliards de dette souveraine. C'est un excellent tribun mais pas du tout un homme d'état. Je ne voterai pour lui que contraint

  • b.renie il y a 2 mois

    thèmes que les futurs électeurs à la primaire souhaitent voir aborder en priorité. Le panel est significatif de l'inconscience que nos concitoyens ont de la réalité. La cause de tous nos malheurs n'est pas citée. La dépense publique ! qui est un gaspillage impensable cause de tout le reste car il n'y a pas d'argent dans la caisse pour conduire une bonne politique

  • rillouto il y a 2 mois

    peu importe sibile,c'est pas non plus a 200.000 adhérents (a peu pres) a seulement decider qui sera le candidat de droite a l'election,la democratie ne vous en déplaise,quand quelqu'un de dangereux et a l'entourage plus que douteux se permet de vouloir piloter (encore ! ) le pays ,il est de devoir inter-partis,d'ecarter ce clown pour le bien de la france ...

  • sibile il y a 2 mois

    certains à gauche vont s'engager (par écrit) pour l'alternance et pour l'adhésion aux valeurs de la droite : c'est vous dire l'honnêteté de ces gens là ....

  • sibile il y a 2 mois

    Juppé c'est le candidat de la gauche et du centre ; le candidat de la droite, c'est Sarkozy