Primaire à droite : Hervé Mariton cherche à faire entendre sa voix de « libéral-conservateur »

le
0
Herve Mariton à Reims aux journées parlementaires du parti Les Républicains .
Herve Mariton à Reims aux journées parlementaires du parti Les Républicains .

Candidat à la primaire de la droite pour la présidentielle de 2017, le député de la Drôme défend une ligne libérale sur l’économie et conservatrice sur les sujets de société. Et cherche à exister face aux poids lourds.

Ne lui dites surtout pas qu’il est « réac ». Hervé Mariton en a assez d’être caricaturé ainsi depuis son combat acharné contre le mariage pour tous. Désormais candidat à la primaire de la droite pour la présidentielle de 2017, il cherche à dépasser ce rôle de défenseur des valeurs de la famille traditionnelle qui l’a fait connaître du grand public. A 57 ans, dont trente de vie politique, le député Les Républicains de la Drôme veut intervenir sur d’autres thématiques sur lesquelles il s’estime suffisamment qualifié pour faire entendre sa voix. C’est-à-dire toutes… ou presque. Finances, transports, nucléaire, agriculture, défense, santé : ce grand bavard, réputé pour ses capacités de travail hors normes à l’Assemblée nationale, a la particularité de pouvoir tenir un discours pointu sur à peu près tout.

Le maire de Crest (Drôme) en a fait une marque de fabrique. Allergique aux « effets d’annonce », l’ancien responsable du projet de l’UMP sous la présidence de Jean-François Copé se positionne comme « un candidat sérieux », qui érige le travail de fond en valeur cardinale. « Des hommes et des femmes vivent la politique comme une mission et non comme un jeu. J’en suis », explique-t-il dans son ouvrage Le Printemps des libertés (L’Archipel), paru en mars. Alors que certains mettent en avant leur pragmatisme, lui assume mener un « combat idéologique », en se définissant comme un « libéral-conservateur ». Son credo ? « Le sursaut de la France passe par une réponse de liberté dans le ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant