Primaire à droite : Estrosi choisira «celui qui pourra battre Marine Le Pen»

le
1
Primaire à droite : Estrosi choisira «celui qui pourra battre Marine Le Pen»
Primaire à droite : Estrosi choisira «celui qui pourra battre Marine Le Pen»

A dix mois de la primaire à droite, Christian Estrosi prend un peu plus ses distances avec Nicolas Sarkozy. Est-il « enivré » par sa victoire aux régionales en Provence Alpes-Côte d'Azur (Paca), comme l'aurait jugé le président des Républicains ? « Nicolas Sarkozy m'a dit au téléphone ne jamais avoir prononcé ces mots. Je ne peux pas ne pas le croire », rétorque sèchement le député-maire de Nice ce dimanche matin au tout début du Grand rendez-vous Europe1- Le Monde – iTélé. Dans l'heure qui suivra, Estrosi ne citera qu'une fois le nom de l'ancien président de la République, au sujet de la primaire.

En juin 2014, Christian Estrosi affirmait pourtant qu'il serait candidat sauf si Nicolas Sarkozy se lançait de nouveau dans la bagarre.

En creux, c'est aujourd'hui un propos dur que l'ancien ministre de l'Industrie tient sur son ancien patron. « Vouloir faire campagne pour les primaires sur le dos des candidats aux régionales n'était pas très judicieux », rétorque-t-il au sujet du silence de Sarkozy sur le front républicain offert par le Parti socialiste en Paca et le Nord Pas-de-Calais Picardie pour empêcher la victoire du Front national. « Je ne me rallie à personne, je ne serai pas candidat aux primaires mais j'y prendrai toute ma part », assure-t-il, ajoutant, un brin mordant : « je ne suis pas dans les débats, pas dans les bouquins, je suis dans l'action pour ma région ».

Bousculé pour dire qui serait son candidat pour le scrutin de novembre, Estrosi a ébauché un portrait: « celui qui sera capable comme nous l'avons fait en Paca ou dans le Nord de battre madame Le Pen en 2017. (…) Celui qui aura le plus de capacités à réformer notre pays, à réunir autour des valeurs de la République pour battre madame Le Pen en 2017 ».

Pour le président de la région Paca, qui a battu Marion Maréchal Le Pen grâce aux voix socialistes le– décembre dernier, il semble acquis que sa tante ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 il y a 11 mois

    Pourquoi n'adhère-t-il pas tout de suite au PS?