Primaire à droite : du mieux pour Fillon, selon un sondage

le
0

La stratégie semble payante, pour l'instant du moins. En s'exprimant beaucoup ces dernières semaines, François Fillon est parvenu à doubler son score dans un sondage sur la primaire de la droite. L'enquête Ifop que Valeurs actuelles a publiée vendredi soir le place à 15% des intentions de vote des sondés certains d'aller voter en novembre prochain. Le mois dernier, l'ancien Premier ministre n'était choisi que par 8% d'entre eux dans la même enquête d'opinion. Avril place donc Fillon en 3e position, derrière Alain Juppé (37%) et Nicolas Sarkozy (26%) mais devant Bruno Le Maire (12%, en baisse de 4 points) et loin devant Nathalie Kosciusko-Morizet (3%), officiellement candidate depuis le 8 mars.

Depuis janvier, Fillon a lâché les chevaux, critiquant les propositions jugées trop molles ou trop clivantes de ses adversaires. S'adressant à Nicolas Sarkozy par ondes interposées, il a martelé et répété que les Français « ne voulaient pas revivre le duel de 2012 », ce que confirment les sondages. Il a également détaillé son « programme choc », déclarant vouloir « sérieusement casser la baraque » France, et affiché ses soutiens parlementaires.

Alain Juppé toujours devant mais en légère baisse

Alain Juppé, qui joue la carte de la discrétion ces temps-ci, reste en tête des intentions de vote avec 37% en sa faveur au premier tour, mais avec un point de moins qu'en mars, et quatre de moins qu'en janvier. Nicolas Sarkozy, qui laisse son entourage rappeler qu'il sera candidat et organise sa campagne, est deuxième avec 26% des intentions (-1 point). L'ancien président gagne cependant la première position dans le choix des seuls sympathisants Les Républicains certains d'aller voter, avec 36% d'intentions de vote (stable), profitant d'une baisse de régime d'Alain Juppé, qui perd deux points à 35%.

Au second tour, Alain Juppé l'emporterait face à Nicolas Sarkozy, avec 61% (-1) contre 39% (+1). L'écart est moindre, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant