Primaire à droite : comment Fillon a évité le bouillon

le , mis à jour à 08:21
3
Primaire à droite : comment Fillon a évité le bouillon
Primaire à droite : comment Fillon a évité le bouillon

« Nous avons gagné la bataille de la mobilisation », clamait François Fillon début septembre, pour son meeting de rentrée dans la Sarthe. Trois mille personnes étaient venues écouter le candidat à la primaire de la droite. Lequel raillait l'affluence moindre le même week-end pour Alain Juppé — un bon millier — à Chatou (Yvelines) et Nicolas Sarkozy — à peine plus — au Touquet (Pas-de-Calais). Trois semaines plus tard, changement de ton. A la veille du grand meeting parisien de Fillon, mercredi au Cirque d'Hiver, on a même frôlé la panique, à en croire les échanges confidentiels au sein de son staff.

 

L'électorat catholique ciblé

 

Dans un mail adressé à son équipe dans la nuit de vendredi à samedi, que nous nous sommes procuré, le directeur de campagne Patrick Stefanini tire la sonnette d'alarme : « C'est mieux, mais ça reste insuffisant. » En cause : 621 inscriptions seulement samedi matin, pour une salle de 1 600 places. « Il faut poursuivre le phoning, relancer les jeunes, les parlementaires », insiste Stefanini, qui compte notamment sur... l'électorat catholique. Dans son viseur, Sens commun, émanation de la Manif pour tous au sein des Républicains, qui soutient Fillon. « Il faut établir le contact avec Sens commun. Sont-ils bien au courant des procédures d'inscription ? » s'interroge-t-il, allant jusqu'à demander « à tous les référents parisiens de relancer les contacts noués avec les paroisses ».

 

Contacté hier, Stefanini minimise : « C'est mon rôle d'être inquiet et de stimuler les gens. Le Cirque d'Hiver, dans le XIe arrondissement, est une salle difficile à remplir, car loin des grands bassins de mobilisation de la droite que sont le XVe et le XVIe. » Par ailleurs tous les sympathisants du fichier ont reçu un SMS signé Fillon. « Je compte sur vous », écrit-il avec l'heure et l'adresse du meeting. Ces relances ont fini par porter leurs fruits, puisque ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6679489 il y a 3 mois

    L'endormi du quinquennat de Sarkozy se réveille ! Il ferait mieux d'apporter son soutien au seul candidat de valeur, appartenant à une autre génération : Bruno Le Maire

  • cg46 il y a 3 mois

    Le clown ne fais plus recette, vu le programme qu' il propose (prendre aux pauvres pour donner aux riches). Pas vraiment novateur, le bourgeois de la Sarthe. Circulez, car rien à voir.

  • aerosp il y a 3 mois

    il a dormi durant 5 ans