Primaire à droite : ces Chinois qui votent Juppé

le , mis à jour à 06:51
1
Primaire à droite : ces Chinois qui votent Juppé
Primaire à droite : ces Chinois qui votent Juppé

« Ne répétez pas trop que je suis le seul à être venu, parce que tous les autres vont faire la même chose. » Alain Juppé ne peut s'empêcher de réprimer un sourire. Hier, le favori de la primaire de la droite était à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) pour témoigner de son soutien à la communauté chinoise traumatisée par l'agression et la mort en août dernier de Chaolin Zhang, un couturier de 49 ans. Un crime qualifié de « raciste » par le maire de Bordeaux. Après avoir rencontré, seul, la famille de la victime — même son agent de sécurité est resté à la porte de l'appartement —, il a déjeuné avec les représentants des associations asiatiques, avant d'échanger avec commerçants et grossistes dans les allées du Fashion Center d'Aubervilliers.

Juppé est effectivement le premier candidat à l'élection présidentielle à se rendre sur place. Marine Le Pen s'était certes fendue d'un tweet de soutien, mais elle n'avait pas fait le déplacement. Durant cette visite, il a pu décliner son programme, mais surtout son concept d'« identité heureuse »... Le tout non sans arrière-pensées. Car, manifestement, l'auditoire est sous le charme. « On va se mobiliser pour votre primaire. Et nous sommes plus d'un million en France ! » martèle le président d'une association de commerçants d'Aubervilliers lors du déjeuner. A plusieurs reprises, les dates du scrutin, les 20 et 27 novembre, et ses modalités sont rappelées par les participants. Cerise sur le gâteau : à peine Alain Juppé s'est-il levé de table qu'une distribution de tracts est improvisée. Un document au titre sans équivoque : « Nous allons tous voter Alain Juppé aux primaires de la droite. » Le reste est à l'avenant : « Hollande et Sarkozy sont décevants. Le Pen ? Un programme de tous les dangers. Les autres n'existent pas. Alain Juppé s'impose naturellement. » Un appel au don pour le maire de Bordeaux figure également en bonne ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1461628 il y a 3 mois

    AJ pour 2017 un mandat clair assurant la cohésion de la nation, le seul candidat garantissant une première place au 1er tour de la présidentielle devant Marine et une victoire très large au second........Avec Sarkosy le risque devient plus grand d'une victoire étriquée et d'une possible paralysie du pays après les législatives sans parler de l'hystérie et de la confusion des affaires pendant 5 ans ....Pour moi c'est tout vu AJ le 20 et le 27 novembre