Priceminister : légère baisse du nombre de contrefaçons en 2013, le high-tech particulièrement copié

le
0
Marcos Mesa Sam Wordley / shutterstock.com
Marcos Mesa Sam Wordley / shutterstock.com

(AFP) - Le site de vente en ligne PriceMinister (groupe Rakuten) a constaté en 2013 une "légère baisse" du nombre de contrefaçons sur sa plateforme, avec toutefois une sur-représentation de faux produits high tech, selon le baromètre annuel publié jeudi par le e-commercant.

"La tendance générale reste relativement stable par rapport à 2012 avec une baisse de 6% en valeur absolue du nombre de comptes de vendeurs bloqués suite à une tentative de mise en vente d'une produit contrefaisant", indique PriceMinister dans un communiqué, diffusé à l'occasion de la journée mondiale anti-contrefaçon.

En 2013, 1.872 comptes utilisateurs ont ainsi fait l'objet d'une suspension sur le site à la suite d'une tentative de vente de produits contrefaits, contre 2.000 en 2012.

Parmi les objets les plus copiés l'an dernier, on trouve notamment les produits high tech, qui représentent désormais 67% des tentatives de contrefaçons observées par le site.

Les cinq marques les plus contrefaites sont ainsi Monster Beats (casques audio), Apple (qui vient d'ailleurs de racheter Beats), Samsung, Microsoft et Sony.

Rien que sur les accessoires mobiles, PriceMinister a observé une hausse de 400% des contrefaçons en 2013. Ils sont ainsi devenus la catégorie de produits la plus copié, alors qu'ils n'étaient qu'à la 9e place du classement en 2012.

Les smartphones grimpent également de trois places dans le palmarès des objets les plus contrefaits, arrivant ainsi à la 5e place.

De manière assez prévisible, les contrefacteurs "s'adaptent très rapidement aux effets de mode, ce qui implique un suivi particulièrement attentif des évolutions du marché et une réactivité plus importante afin de mener une lutte contre la contrefaçon la plus efficace possible", souligne PriceMinister, qui a engagé une cellule anti-contrefaçon depuis 2007.

Les produits de mode et de cosmétique, longtemps en tête des objets les plus copiés, ne représentent plus que 20% des faux objets repérés sur le site (contre 30% en 2012).

Au sein de ces produits, la répartition reste relativement inchangée: les vêtements arrivent en tête des contrefaçons (33%), suivis des cosmétiques et des montres (19 et 14%). Les bijoux, avec 12% de contrefaçons constatées, font leur entrée dans le top 20 des produits contrefaits.

Guess et Nike arrivent respectivement en 6e et 7e position des marques les plus copiées, tandis que Vuitton, Ray Ban et Armani font leur entrée dans le top 20.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant