Priceline n'a que brièvement pâti des attentats de Paris

le
0
PRICELINE A PEU SOUFFERT DES ATTENTATS DE PARIS
PRICELINE A PEU SOUFFERT DES ATTENTATS DE PARIS

(Reuters) - Le groupe de tourisme Priceline Group a publié mercredi un bénéfice meilleur que prévu pour le quatrième trimestre 2015, les réservations d'hôtels et de voitures de location n'ayant que très brièvement pâti des attentats de Paris le 13 novembre.

L'action de l'entreprise de réservation de voyages en ligne bondit de 10,85% à 15h45 GMT à Wall Street, à 1.231 dollars après l'annonce d'un bénéfice en hausse de 12% par rapport au dernier trimestre 2014, à 504,3 millions de dollars (453 millions d'euros).

Le bénéfice par action, hors éléments exceptionnels, s'établit à 12,63 dollars, surpassant les prévisions des analystes du consensus Reuters I/B/E/S qui prévoyaient en moyenne 11,80 dollars.

"Vu de l'extérieur, le marché a été assez difficile, mais pour les voyages, il a en fait été assez favorable", a dit le directeur général du groupe Darren Huston dans une interview à Reuters.

Des annulations ont bien eu lieu dans les semaines suivant les attaques du 13 novembre à Paris, pour les voyages à destination de l'Europe, mais les réservations ont depuis recouvré leur rythme de croissance habituel, a-t-il ajouté.

Le propriétaire des sites Booking, Priceline et Kayak a enregistré une hausse de 13% des réservations au dernier trimestre 2015, à 12 milliards de dollars, et un bond de 27% du nombre de nuits d'hôtels réservé.

En outre, les bas prix du pétrole ont poussé à la baisse les tarifs aériens et attiré les voyageurs, a dit Darren Huston.

Le concurrent du groupe, Expedia, a pour sa part annoncé la semaine dernière n'avoir pas encore tout à fait récupéré depuis novembre, le volume des ventes restant en-deçà de la normale.

Pour Josh Olson, analyste Edward Jones, la meilleure performance de Priceline s'explique par la notoriété de la marque Booking et la plus grande offre d'hôtels du groupe, qui a permis aux voyageurs de modifier plus facilement leurs voyages en Europe s'ils le souhaitaient.

Au premier trimestre 2016, le groupe prévoit une augmentation des réservations comprise entre 12% et 19% par rapport à la même période de 2015, l'amenant à un bénéfice brut en progrès de 14 à 21%.

La propagation du virus Zika en Amérique latine n'a pour le moment pas affecté le marché. Au Brésil, "le Carnaval est très fort cette année, et on commence à voir les réservations augmenter en vue des Jeux Olympiques" à Rio de Janeiro, à dit le directeur général.

(Jeffrey Dastin à New York et Ankit Ajmera à Bengalore; Julie Carriat pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant