Prévues en septembre, les élections sénatoriales pourraient être reportées

le , mis à jour à 19:24
0
Prévues en septembre, les élections sénatoriales pourraient être reportées
Prévues en septembre, les élections sénatoriales pourraient être reportées

Certains sénateurs pourraient rester un peu plus longtemps à leur poste. Prévues le 24 septembre prochain, les élections sénatoriales pourraient être reportées. Selon des sources parlementaires, ce report est à l'étude pour permettre la réduction du nombre de parlementaires voulue par le président élu, Emmanuel Macron.

 

Le prochain gouvernement pourrait prendre la décision de reporter d'un an ce scrutin, prorogeant le mandat des sénateurs de 12 mois et décalant aussi l'application de la loi sur le non-cumul des mandats. 

 

LIRE AUSSI

> INTERACTIF. Les élus cumulards vont devoir choisir

 

Le 24 septembre, ces élections doivent renouveler certains sièges de sénateurs de quelques départements de l'Inde-et-Loire aux Pyrénées-Orientales ainsi que ceux de l'Ile-de-France, de la Guadeloupe, la Martinique, la Réunion, la Nouvelle-Calédonie, Mayotte, Saint-Pierre-et-Miquelon et six sièges de sénateurs des Français de l'étranger. Au total, 170 parlementaires doivent être nommés, sur les 348 sièges de la Haute-Assemblée.

 

Réduction d'un tiers du nombre de parlementaires

 

La réduction du nombre des sénateurs pourrait commencer dès 2018, pour être achevée en 2021 en cas de prorogation du mandat des sénateurs élus en 2014. Dans son programme, Emmanuel Macron assurait vouloir réduire «d'environ un tiers le nombre de députés et de sénateurs» qui «disposeront de moyens supplémentaires pour faire leur travail». Le président élu a annoncé qu'il souhaitait le vote d'une loi organique dès le deuxième semestre de cette année pour mettre en place cette réduction et introduire une dose de proportionnelle pour les députés. 

 

LIRE AUSSI

> Le programme d'Emmanuel Macron pour les instituions

 

Le président du groupe PS au Sénat, Didier Guillaume, s'est dit favorable à ce report pour appliquer cette réduction du nombre de parlementaires. Il propose de renouveler la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant