Prévenir le danger avec des capteurs faciaux embarqués dans la voiture ?

le
0
Sensor for Driver State Estimation Volvo
Sensor for Driver State Estimation Volvo

(Relaxnews) - Volvo est en train de développer un système de détection qui pourrait automatiquement prendre la main sur la conduite lorsqu'il remarque que le conducteur est distrait, fatigué ou sur le point de s'endormir.

Ce système recourt à des capteurs intégrés au tableau de bord pouvant capturer des informations provenant de lumières infrarouges projetées sur le visage du conducteur.

Invisibles à l'oeil nu, ces lumières aident les capteurs à détecter si les yeux sont ouverts ou fermés, mais aussi la position de la tête du conducteur et son inclinaison (s'il regarde droit devant lui, les rétros, le tableau de bord...).

"Puisque la voiture est capable de détecter si le conducteur ne fait pas attention, les systèmes de sécurité peuvent être adaptés plus efficacement. Par exemple, le système d'aide peut être activé plus tard si le conducteur est concentré, et plus tôt si son attention est dirigée ailleurs", explique Per Landfors, ingénieur Volvo Cars en charge du projet.

Cette technologie est déjà embarquée dans des véhicules de test du constructeur suédois et peut s'intégrer à bon nombre de systèmes de sécurité déjà développés par la firme, comme ceux qui permettent de rester dans sa voie, de réguler sa vitesse, de freiner automatiquement ou d'être alerté en cas de collision.

Mais ce n'est qu'un début. Le fait de pouvoir détecter la position de la tête du conducteur pourrait améliorer bon nombre de fonctionnalités, comme par exemple le fait de monter ou baisser automatiquement la hauteur du siège, du volant et des rétroviseurs en fonction de la taille de celui qui conduit. Les phares et les lumières intérieures pourraient aussi se déclencher automatiquement en fonction d'où regarde le conducteur à un instant T.

Volvo figure parmi les constructeurs pionniers en matière de technologie de conduite autonome qui permettront bientôt d'embarquer de telles fonctionnalités aux voitures grand public.

En plus de ce système, actuellement développé en partenariat avec la Chalmers University of Technology, PSA Peugeot Citroën travaille sur un système de reconnaissance d'émotions avec l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (Suisse) qui pourra identifier la frustration ou la colère ressentie par le conducteur et adapter la conduite en fonction.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant