Prêtre tué : Valls reconnaît un «échec» de la justice et tacle Sarkozy

le , mis à jour à 17:02
21
Prêtre tué : Valls reconnaît un «échec» de la justice et tacle Sarkozy
Prêtre tué : Valls reconnaît un «échec» de la justice et tacle Sarkozy

Manuel Valls à l'offensive. Le Premier ministre a répondu dans un entretien au «Monde» aux attaques de Nicolas Sarkozy et aux polémiques visant son gouvernement après les attentats de Nice et de Saint-Etienne-du-Rouvray. Il accuse le président des Républicains de «perdre ses nerfs».«Etre lucide face à la menace, ce n'est pas basculer dans le populisme», a lancé le Premier ministre. 

 

Dans un précédent entretien au quotidien, l'ancien président de la République avait estimé que la gauche était «tétanisée» par «la violence et la barbarie», et avait accusé l'exécutif de se réfugier derrière des «arguties juridiques» pour refuser les propositions de l'opposition en matière de lutte contre le terrorisme.

 

Le suivi judiciaire de Adel Kermiche est «un échec»

Le Premier ministre a néanmoins reconnu des erreurs dans le suivi judicaire des deux auteurs de l'attentat djihadiste de Saint-Etienne-du-Rouvray. A commencer par celui de Adel Kermiche : la décision de la justice antiterroriste de le libérer en mars 2016 en l'assignant à résidence sous bracelet électronique, est un «échec, il faut le reconnaître», a estimé Manuel Valls. Tout comme Adel Kermiche, Abdel Malik Petitjean, l'autre auteur de l'attentat près de Rouen, était fiché S. Ces «interrogations» suscitées par le suivi de la justice, Manuel Valls les «comprend.»

 

«Cela doit conduire les magistrats à avoir une approche différente, dossier par dossier, compte tenu des pratiques de dissimulation très poussées des djihadistes», estime le Premier ministre, tout en affirmant qu'il ne sera pas «celui qui, au mépris de tout équilibre des pouvoirs, tomberait dans la facilité de rendre ces juges responsables de cet acte de terrorisme.»

 

VIDEO. Terrorisme : qu'est-ce que la fiche S ?

 

Il rejette «les accusations nauséabondes sur un prétendu mensonge d'Etat»

Manuel Valls est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • kpm745 il y a 4 mois

    La seule manière pour régler ce genre de problème est la méthode Corse. L'état est impuissant avec son administration et la lourdeur de ses procédures

  • M3366730 il y a 4 mois

    Dans le privé quand quelqu'un est pas bon ou n'a pas fait correctement son travail il est soit rétrogradé, déplacé ou licencié mais c'est vrai que nous sommes dans l'administration de la gauche bien pensante ! Et Valls de nous agiter Sarkozy pour faire diversion, pitoyable.

  • 300CH il y a 4 mois

    Atlantico, top

  • 300CH il y a 4 mois

    Merci,M3366730

  • 300CH il y a 4 mois

    Déjà, alors Re, tu peux faire toute les équations à 2 bal que tu veux ma petite Valse De Vienne, quand tu as un membre du corps qui à la Gangrène, le chirurgien te le coupe, point barre

  • M3366730 il y a 4 mois

    POST GENERALEMENT EFFACE, ALLEZ VOIR SUR LE SITE ATLANTICO

  • M5062559 il y a 4 mois

    Valls vous menez la France à la faillite et les français à l'abattoir !

  • M5062559 il y a 4 mois

    On est bien d'accord Valls sur les juges. Même s'ils ont prouvé qu'il ne sont pas très objectifs. On ne les accusera pas en premier. Ce sont les politiques que j'accuse car les lois votées ne sont pas sans ambiguïté et sont interprétables à l'infini. Ainsi les politiques doivent en urgence et pour faire à la situation modifier les lois pour que les juges expulsent les étrangers délinquants et enferment les fiches S.

  • M5062559 il y a 4 mois

    On est bien d'accord Valls sur les juges. Même s'ils ont prouvé qu'il ne sont pas très objectifs on ne les acusera pas en premier. Ce sont les politiques que j'accuse car les lois votées ne sont pas sans ambiguïté et interprétables à l'infini. Ainsi les politiques doivent en urgence et pour faire à la situation modifier les lois pour que les juges expulse les étrangers délinquants et enferment les fiches S.

  • mlaure13 il y a 4 mois

    JODHY...merci, mais je reconnais humblement, qu'emporté par la vindicte populis, il m'arrive de tutoyer l'obstacle...:-)))