Prêtre égorgé: les habitants du quartier choqués

le
1

null

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo le mardi 26 juil 2016 à 17:58

    "choqués", seulement, horrifiés, épouvantés, non ?