Prêtre assassiné : «Le but des terroristes, c'est de semer la zizanie»

le , mis à jour à 00:43
1

Des habitants qui apprennent peu à peu la nouvelle, abasourdis. Ici, à Saint-Etienne-du-Rouvray, personne n'aurait imaginé un tel attentat. « C'est le père Jacques qui a été tué ? C'est horrible », s'effondre une retraitée de 78 ans qui ne peut regagner son pavillon situé de l'autre côté du périmètre de sécurité. Le centre-ville est déjà quadrillé par les forces de l'ordre.

Dans cette ville populaire de 28 000 habitants, posée en bord de Seine, on découvre que c'est l'un des habitants qui pourrait être à l'origine de l'attaque dans l'église. « Je ne sais pas ce qui se passe dans la tête de ces gens, s'alarme Ahmed, 51 ans, qui réside là depuis 1990. Le problème, c'est que cela retombe sur les gens comme nous. Moi, je suis musulman, pratiquant, et je n'ai pas du tout la même vision de la religion ! » « Désormais, même les petites communes comme la nôtre ne sont plus à l'abri », s'effare Mélanie, 40 ans, maman de deux enfants de 11 et 14 ans et habitant ici depuis toujours.

 

 La mosquée nie en bloc toute affiliation à une mouvance radicale

Plus loin, un jeune homme, la vingtaine, masque son visage avec une capuche sur la tête. Il refuse de donner son prénom et se dit « musulman pratiquant ». Il prie à la mosquée Yahia, située à Saint-Etienne-du-Rouvray, sur le plateau du Madrillet. Celle qu'aurait pu fréquenter Adel Kermiche, l'un des auteurs de l'attentat : « Il est venu il y a deux mois, mais depuis je ne l'ai plus revu », assure-t-il. Il explique rencontrer régulièrement à la mosquée des prédicateurs qui viennent parler « du prophète » aux fidèles. « Il y a des gens qui viennent de Montpellier, du Havre... Ils essaient de nous convaincre. » Mais lui n'a « jamais » été tenté par un départ pour la Syrie.

Sur place, la mosquée nie en bloc toute affiliation à une mouvance radicale. « On ne peut pas maîtriser tout ce qui se dit à l'extérieur de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.