Pretoria : Obama salue le «courage moral» de Mandela

le
0
Pretoria : Obama salue le «courage moral» de Mandela
Pretoria : Obama salue le «courage moral» de Mandela

Hospitalisé dans un état critique à près de 95 ans, Nelson Mandela est le héros de Barack Obama. Mais le président américain, en visite en Afrique du Sud dans le cadre d'une tournée sur le continent, a renoncé ce samedi à se rendre à son chevet. Un responsable US a annoncé que le locataire de la Maison-Blanche ne se rendrait pas au Medical Heart Hospital, où est soigné l'ex-président sud-africain, «par égard pour la paix et le confort de Nelson Mandela et pour les souhaits de sa famille». Toutefois, le président et son épouse Michelle rencontraient en privé des membres de la famille Mandela à Johannesburg ce samedi après-midi, pour leur présenter «leurs voeux et leurs prières en ce moment difficile».

Barack Obama a également parlé par téléphone à Graça Machel, l'épouse de Nelson Mandela, qui passe de longues heures à l'hôpital de Pretoria où son époux est soigné depuis trois semaines.

«Le courage moral» de Mandela «a été une source d'inspiration personnelle et une source d'inspiration pour le monde et il continue de l'être (...) Il représente la soif de justice et de dignité», a insisté Barack Obama lors de la conférence de presse organisée à Pretoria avec le président sud-africain, Jacob Zuma. Ce dernier a rendu hommage à son homologue en rappelant que Madiba et lui étaient «liés par l'histoire en tant que premiers présidents noirs de leur nation respective».

Pas besoin «d'une photo» avec Mandela

Le président américain avait déclaré vendredi dans l'avion qui le menait en Afrique du Sud, qu'il n'avait pas besoin «d'une photo» avec Nelson Mandela. Il n'avait toutefois pas exclu d'aller lui rendre visite, s'en remettant à la famille. Les deux lauréats du Nobel de la Paix s'étaient rencontrés en 2005, alors qu'Obama était jeune sénateur, et ne se sont pas revus depuis son élection. Une nouvelle rencontre aurait marqué les esprits.

Devant l'hôpital où est soigné ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant