Pretoria : l'état de santé de Mandela s'est «amélioré»

le
0
Pretoria : l'état de santé de Mandela s'est «amélioré»
Pretoria : l'état de santé de Mandela s'est «amélioré»

L'Afrique du Sud se prépare à l'annonce prochaine du décès de son ancien président Nelson Mandela, placé sous assistance respiratoire. Toutefois, son état de santé, même s'il «reste critique», s'est «amélioré pendant la nuit», a annoncé jeudi la présidence dans un communiqué.

Le président Jacob Zuma, qui a annulé sa visite au Mozambique jeudi pour pouvoir voir le héros de la lutte anti-apartheid et s'entretenir avec les médecins, a déclaré : «il est nettement mieux aujourd'hui qu'il ne l'était lorsque je l'ai vu hier soir. L'équipe médicale continue de faire un travail remarquable».

«Tout peut arriver d'un instant à l'autre»

Plus tôt, la famille de Nelson Mandela s'attendait à son décès «d'un instant à l'autre». «Je ne peux que répéter que papa est dans un état très critique. Tout peut arriver d'un instant à l'autre, a déclaré sa fille aînée Makaziwe, dans une interview pour le journal de midi de la radio publique SAFM. Seul Dieu sait quand ce sera l'heure (...) Nous allons attendre avec lui, avec papa, tant qu'il est encore avec nous, ouvrant les yeux et réagissant au toucher».

C'est la première fois que la famille évoque publiquement la perspective de la disparition du héros de la lutte anti-apartheid, icône mondiale de la réconciliation et père de la démocratie sud-africaine. «C'est une épreuve parce que nous devons tout faire au vu et au su de tous», a déclaré une des petites-filles Ndileka, devant l'hôpital, désignant les dizaines de journalistes et équipes de télévision campant devant la clinique.

Toute la nuit, de petites bougies déposées par des anonymes ont brûlé devant le Mediclinic Heart Hospital, symboles de la gratitude et de l'affection des Sud-Africains envers leur premier président noir. Le chef de l'Etat Jacob Zuma a annulé un déplacement prévu ce jeudi au Mozambique, après avoir rendu visite à son illustre prédécesseur à l'hôpital dans la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant