Prêt relais : cinq raisons pour se décider... ou pas

le
3
Prêt relais : cinq raisons pour se décider... ou pas
Prêt relais : cinq raisons pour se décider... ou pas

(Relaxnews) - Pour financer un nouvel achat immobilier par la vente de son logement, une des solutions consiste à recourir au prêt relais. Quelques précautions sont requises.

Avant de plonger dans le prêt relais, et comme pour toutes demandes de prêt, il faut comparer, rencontrer plusieurs banques et les mettre en concurrence.

Pas question d'arriver la fleur au fusil : crise oblige, les banques sont frileuses. Autant présenter un dossier solide aux établissements prêteurs.

Attention à ne pas surestimer le logement mis en vente, car plus la valeur en sera élevée, plus il sera difficile de séduire des acheteurs.

Plus le prêt relais est long, plus il est coûteux. L'idéal est de recourir à ce mode de financement avec une promesse de vente déjà en mains.

Enfin, en cas de doute sur la vente effective du bien, et surtout rapide, il vaut mieux devenir locataire... Surtout dans un contexte immobilier bloqué, où les délais des transactions ne cessent de s'allonger.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4358281 le vendredi 27 juil 2012 à 10:53

    Comment perdre sa chemise ..bmuller3 a raison ..ne pas prendre ce genre de risque.A ne prendre que si pré-acte signé avec condtions suspensives restrictives..!

  • psevelin le jeudi 26 juil 2012 à 13:10

    Il faut aussi savoir comment lire un document avec le doigt pour être bien sur de pas se tromper.

  • bmuller3 le jeudi 26 juil 2012 à 12:23

    Mettre ses meubles dans un garde meubles, et prendre une petite location avec un bail précaire, cela facilite la vente du bien, sinon les acheteurs profitent de la situation, en demndant des rabais importants