Prêt européen pour les lycées du Languedoc-Roussillon

le
0
La Banque européenne d'investissement va prêter 400 millions d'euros à la région pour l'aider à financer des rénovations et des constructions d'établissements.

Bonne opération pour le conseil régional Languedoc-Roussillon. La collectivité a souscrit auprès de la Banque européenne d'investissement (BEI), dont les actionnaires sont les États membres de l'Union européenne, un prêt de 400 millions d'euros, ce vendredi à Montpellier, lors de l'inauguration du lycée Georges-Frêche.

L'argent, dont une première tranche de 100 millions d'euros vient d'être mise à disposition, servira au financement des mises aux normes et à l'amélioration de l'efficacité énergétique des 43 établissements publics et privés de la région. La mise en place de chaufferies à bois et de panneaux photovoltaïques sur les toits comptent parmi les travaux prévus. Par ailleurs, la somme servira aussi à la construction de cinq nouveaux lycées, dont un établissement pilote en basse consommation d'énergie.

«Engagement concret de l'Europe»

La première tranche de prêt de 100 millions d'euros, souscrite pour une durée de 30 ans, a été négociée à «u

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant