Pressings : le perchloroéthylène, enfin interdit !

le
0
Pressings : le perchloroéthylène, enfin interdit !
Pressings : le perchloroéthylène, enfin interdit !

"Cet arrêté s'inscrit dans la volonté du ministère d'accélérer la réduction des risques liés aux émanations de perchloroéthylène sur la santé des usagers et des voisins des pressings", précise le ministère dans un communiqué. Ce composé est en effet classé cancérogène probable pour l'homme par le centre international de recherche contre le cancer (Groupe 2A) et cancérogène possible (catégorie 3) par l'Union européenne.

Il est ainsi désormais interdit, à compter du 1er mars 2013, d'installer toute nouvelle machine de nettoyage à sec fonctionnant au perchloroéthylène dans des locaux contigus à des locaux occupés par des tiers.

Les machines existantes fonctionnant au perchloroéthylène dans ces mêmes locaux contigus seront interdites de manière progressive, en fonction de leur âge. Dès le 1er septembre 2014, les machines ayant atteint 15 ans d'âge devront être remplacées par des machines utilisant un substitut. La durée maximale d'utilisation est réduite au fur et à mesure après 2014 pour atteindre un maximum de 10 ans en 2021. En tout état de cause, à compter du 1er janvier 2022 au plus tard, toutes les machines situées dans des locaux contigus à des locaux occupés par des tiers ne pourront plus utiliser de perchloroéthylène.

Pour continuer à pouvoir fonctionner de manière acceptable pendant ce délai de substitution, les installations existantes devront respecter l'ensemble des prescriptions techniques définies dans

(...) Lire la suite de l'article
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant