Pressentie pour prendre la tête de la BPI, Lauvergeon est restée silencieuse

le
1
Matignon et l'ancienne patronne d'Areva n'ont fait aucun commentaire sur une probable nomination de Lauvergeon à la tête de la BPI. La création de cette dernière sera au menu du Conseil des ministres demain.

Aucun commentaire mais un large sourire. Reçue ce mardi à Matignon par Jean-Marc Ayrault, l'ancienne patronne d'Areva, Anne Lauvergeon, est restée muette quant à sa possible nomination à la tête de la Banque publique d'investissement.

Donnée favorite pour le poste, «Atomic Anne» attendra pour en savoir plus. La création de la BPI sera quoi qu'il en soit au menu du Conseil des ministres de mercredi. «La Banque publique d'investissement sera créée par le Conseil des ministres mercredi, la nomination interviendra après, ça paraît quand même assez logique non?», avait déclaré lundi Jean-Marc Ayrault, entretenant le doute sur une nomination dès mercredi.

Pour l'heure, l'ancien sherpa de Mitterrand est toujours en compétition avec François Drouin, le patron d'Oséo, Dominique Marcel, ancien numéro deux de la CDC, ou encore Bruno Crémel, directeur général de Darty France et ancien directeur de cabinet de Laurent Fabius. En revanche, la nomination de Jean-Pierre Jouy

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3493130 le mercredi 17 oct 2012 à 10:15

    On recase les "amis" du parti sans doute. Quelles compétences recherche-t-on ?