Pressé par Apple, Samsung avance la sortie du Galaxy Note en Chine et en Corée du Sud

le
0
Pressé par Apple, Samsung avance la sortie du Galaxy Note en Chine et en Corée du Sud
Pressé par Apple, Samsung avance la sortie du Galaxy Note en Chine et en Corée du Sud

(AFP) - Sous la pression d'Apple qui affirme vendre l'iPhone 6 comme des petits pains, Samsung a lancé mercredi son nouveau smartphone à écran géant, le Galaxy Note, en avance sur la date prévue.Le Galaxy Note 4, qui devait être commercialisé en octobre, sera finalement disponible dès cette semaine en Corée du Sud et en Chine avant d'inonder 140 pays dans les semaines à venir.

Samsung n'avait jamais sorti un modèle en Chine avant les autres marchés.

Le sud-coréen n'a pas donné d'explication pour ce calendrier accéléré mais sa décision survient après qu'Apple eut annoncé avoir vendu plus de 10 millions d'exemplaires de son dernier smartphone, l'iPhone 6, lors du premier week-end de lancement, établissant un nouveau record.

Les précommandes avaient déjà annoncé la couleur: Apple avait reçu en 24 heures plus de 4 millions de précommandes de l'iPhone 6 et l'iPhone 6 Plus. Ce dernier modèle est plutôt un "phablet", appareil à mi-chemin entre le téléphone et la tablette dont Samsung est le pionnier.

Le nouvel iPhone n'est cependant pas encore disponible en Chine.

Nouveau design, écran plus résistant doté d'une meilleure résolution, appareil photo, micro et batterie plus performantes, le Galaxy Note 4, présenté début septembre à Berlin, se modernise.

Il s'utilise toujours avec un stylet, qui permet désormais d'afficher plusieurs applications simultanément, ou de sélectionner plusieurs photos et de les glisser toutes ensemble où l'utilisateur le souhaite.

Cette fonction que n'offre pas l'iPhone 6 permet une "expérience intuitive unique", a plaidé mercredi Lee Young-Hee, vice-président exécutif de la division mobile de Samsung.

Le Galaxy Note 3 avait été vendu à 10 millions d'exemplaires au cours des deux mois suivant sa sortie en 2013.

Samsung a conforté au deuxième trimestre sa place de numéro un mondial des smartphones mais sa part de marché a fortement diminué, selon le cabinet de recherche ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant