Presse-Les USA critiquent l'Egypte au Conseil de sécurité

le
0
    NATIONS UNIES, 11 mai (Reuters) - Arrêter les journalistes 
et persécuter les voix dissidentes alimente l'extrémisme violent 
au lieu de le prévenir, a estimé mercredi la représentante des 
Etats-Unis auprès des Nations unies Samantha Power, dans une 
critique à peine voilée adressée à l'Egypte.  
    "Arrêter des journalistes, condamner à mort des reporters, 
traiter les médias comme des ennemis de l'Etat, de telles 
actions sont totalement contre-productives", a martelé Samantha 
Power lors d'une séance du Conseil de sécurité dirigée par le 
ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Choukry, 
l'Egypte présidant ce mois-ci l'instance onusienne.  
    "L'action judiciaire est un instrument capital dans la lutte 
contre l'Etat islamique mais elle ne doit pas être brandie comme 
un gourdin contre ceux qui expriment des opinions impopulaires 
ou critiquent les autorités", a poursuivi la diplomate 
américaine.  
    "Un tel comportement ne prévient pas l'extrémisme violent, 
il l'alimente", a-t-elle dit en s'adressant à Sameh Choukry, 
avec qui elle avait eu un entretien privé mardi.  
    Le chef de la diplomatie égyptienne a déclaré que les propos 
de Samantha Power étaient de caractère général et ne visaient 
pas l'Egypte en particulier, mais il a regretté qu'ils mélangent 
"la bataille contre le terrorisme avec d'autres questions". 
    "Nous respectons la liberté d'expression, nous respectons la 
liberté du journalisme", a-t-il assuré.  
    Sur fond de mécontentement croissant contre la présidence 
d'Abdel Fattah al Sissi, la police égyptienne a effectué en 
début de mois un raid au siège du syndicat des journalistes et 
arrêté deux reporters travaillant pour un site d'opposition.  
  
    Samedi, un tribunal a requis     la peine de mort contre 
trois journalistes, dont un Jordanien, et contre trois autres 
personnes pour avoir transmis au Qatar des documents 
confidentiels de nature à compromettre la sécurité nationale. 
  
 
 (Michelle Nichols; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant