Presse : les ambitions de Rossel en France

le
0
INTERVIEW - Pour Bernard Marchant, le patron du groupe de presse belge, «la recomposition de la presse régionale passe par des rapprochements».

Bernard Marchant est administrateur délégué du groupe belge Rossel, leader de la presse francophone en Belgique (Le Soir) et l'un des premiers groupes de presse régionale en France, où il réalise la moitié de son chiffre d'affaires avec La Voix du Nord à Lille et L'Union à Reims.

LE FIGARO. - Vous venez d'étendre vos activités en France en prenant le contrôle de L'Union. Avez-vous prévu d'autres acquisitions?

Bernard MARCHANT. - En termes de poids sur le marché français, la taille actuelle de Rossel (environ 280 millions d'euros de chiffre d'affaires, NDLR) est suffisante. Mais la recomposition du secteur passe encore par des rapprochements dans lesquels nous pourrions jouer un rôle proactif.

Pourquoi avez-vous renoncé à rachet...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant