Presse : Google favorable au dialogue

le
0
Le groupe en France a affirmé être dans une logique de négociation, lors du colloque NPA.

C'est la danse des petits pas. Une semaine après la rencontre à Paris entre François Hollande et le patron de Google, Eric Schmidt, au sujet notamment d'une éventuelle rémunération que pourrait verser le moteur de recherche aux éditeurs de presse en contrepartie de l'utilisation de leurs contenus, la directrice des relations institutionnelles de ­Google France, Alexandra Laferrière, a indiqué mardi que son groupe était «favorable à toute personne qui pourrait aider au dialogue avec les éditeurs».

Cette déclaration, peu engageante, répond à la proposition faite il y a une semaine par le gouvernement de nommer un «modérateur» pour faciliter le règlement du conflit qui oppose le moteur de recherche américain aux éditeurs de presse. «Dans un débat, un modérateur est une personne qui anime les discussions, sans que celles-ci aient nécessairement besoin d'aboutir», rappel...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant