Présidentielle-Valls d'accord avec l'idée d'"élargir" pour 2017

le
0
    ALGER, 10 avril (Reuters) - Manuel Valls s'est déclaré 
samedi d'accord avec l'idée d'"élargir" au-delà du clivage 
droite-gauche pour préserver les chances de son camp à 
l'élection présidentielle, rejoignant sur ce point Emmanuel 
Macron, qui vient de créer son mouvement.   
    Le Premier ministre, le ministre de l'Economie et une 
dizaine d'autres membres du gouvernement ont entamé une visite 
de deux jours à Alger, où est organisé un comité 
interministériel franco-algérien de haut niveau.  
    "Chacun est dans son rôle pour élargir et a le devoir de 
rassembler pour le président de la République", a déclaré Manuel 
Valls lors d'une rencontre avec des journalistes, en présence du 
ministre de l'Economie.   
    Emmanuel Macron n'étant pas membre du Parti socialiste, 
"personne ne peut lui interdire de prendre des initiatives, 
sinon c'est la double peine", a ajouté Manuel Valls.  
    Le ministre de l'Economie a lancé cette semaine à Amiens 
(Somme) un mouvement politique, "En marche". L'ancien banquier 
de 38 ans a dit le vouloir ouvert à tous, au-delà du 
traditionnel clivage droite-gauche.  
    Ce mouvement "anti-système" veut fédérer "les bonnes 
pratiques, les idées", mais "il n'est pas là pour rabattre pour 
François Hollande", précise un membre de l'entourage d'Emmanuel 
Macron, qui ajoute : "si cela reste un fan club, c'est un 
échec".   
 
 (Elizabeth Pineau, édité par Danielle Rouquié) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant