Présidentielle : selon son mentor, Macron doit se présenter, Hollande ou non

le , mis à jour à 22:28
7
Présidentielle : selon son mentor, Macron doit se présenter, Hollande ou non
Présidentielle : selon son mentor, Macron doit se présenter, Hollande ou non

« Ne parlez pas trop d'argent, ni de mon âge », murmure Henry Hermand. A 92 ans, le mentor d'Emmanuel Macron, qui a fait fortune dans la grande distribution, veut peser sur le fond. Encore endeuillée par la mort de son compagnon de route Michel Rocard, cette figure de la deuxième gauche (non marxiste) se donne pour mission de faire vivre ce courant de pensée au sein d'En marche.

 

Comment trouvez-vous Emmanuel Macron, depuis qu'il a démissionné du gouvernement ?

H.H. Motivé, courageux. Il n'était pas à l'aise dans cette dernière période au gouvernement. Il avait été désavoué. Et il n'y avait plus aucune chance qu'il y ait les réformes de structure nécessaires à notre compétitivité. Il n'avait plus rien à y faire.

 

Doit-il se présenter à l'élection présidentielle de 2017 ?

Je vais vous faire une réponse avec des si... Tant qu'il n'avait pas donné sa démission, il y avait une ambiguïté. Il l'a levée. Très bien. A partir de là, on va voir si En marche repart au niveau financement et aussi en adhésions, si cela prend auprès des gens qui sont un peu dégoûtés de la politique mais pensent que l'on a besoin d'une offre nouvelle. C'est le soutien populaire qui va déterminer, dans le mois qui vient, la possibilité d'une campagne électorale.

 

Le cas échéant, devra-t-il y aller ?

Oui. Même si c'est difficile, même si ce n'est pas sûr.

 

Y compris si François Hollande se présente ?

Oui. François Hollande va faire comme s'il se représentait encore un bout de temps, jusqu'au moment où l'on va s'apercevoir que cela ne tient pas debout. On ne termine pas un mandat avec un score de 15 %. C'est une sortie piteuse pour un président de la République.

 

Quel rôle comptez-vous jouer auprès d'Emmanuel Macron ?

A mon âge, il faut être modeste. Je n'ai plus le temps, ni le désir, de rentrer dans le détail des programmes. Par contre, j'ai le devoir de veiller aux orientations. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • macgiver il y a 3 mois

    et non par le choix du meilleur !

  • macgiver il y a 3 mois

    Il est vraiment triste que notre démocratie en soit réduite à des choix par élimination des pires...

  • macgiver il y a 3 mois

    ni d'ailleurs de Sarko ... Reste Juppé!!

  • macgiver il y a 3 mois

    Au fait, à moins d'un miracle ,Hollande n'a aucune chance en 2017 ! et Macro non plus ....Ce qui veut dire qu'on est mal ... parce que je veux pas de Marine à aucun prix !!!

  • macgiver il y a 3 mois

    exit ... Macron a encore beaucoup de travail à faire au niveau politique ...pour la simple raison qu'il croît avoir raison tout seul !

  • aerosp il y a 3 mois

    il serait mieux au lit

  • franck8 il y a 3 mois

    Hermand a été à gauche il y a bien longtemps. Il fait partie de la collection de financiers libéraux qui dirigent Macron vers la présidentielle. Bien sûr Macron est contre l'ISF et pour le Tafta entre autres. C'est un pantin.