Présidentielle : les sondages se sont beaucoup trompés pour ce 1er tour

le
0
Les sondages ont sous-estimé le score de Marine Le Pen et celui du taux de participation et sur-estimé celui de Jean-Luc Mélenchon, pour ce premier tour de la présidentielle.

«C'est le plantage des sondages.» C'est l'un des principaux enseignements que la ministre chargée de l'Apprentissage, Nadine Morano, a tirés ce soir sur TF1 de ce premier tour de la présidentielle. Force est de constater qu'entre le score élevé de Marine Le Pen, celui plus faible que prévu de Jean-Luc Mélenchon et le taux de participation entre 5 et 10 points supérieur à celui anticipé, les sondages ont montré leurs limites.

o Marine Le Pen sous-estimée

Comme en 2002, le score du Front national a été sous-estimé par les sondages. Il y a dix ans, Jean-Marie Le Pen avait obtenu 16,86%, accédant au second tour de la présidentielle pour la première fois. Le candidat d'extrême droite avait ainsi été sous-estimé de 3,3 points entre le dernier sondage et le vote. Bis repetita pour cette élection: sa fille, qui avait été créditée de 14% et 16% selon les intentions de vote, obtient un score jamais atteint par le Front national, selon les estimations des princ

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant