Présidentielle : les partis musclent leur dispositif web

le
0
Alors que le PS veut s'inspirer de Barack Obama pour mobiliser les militants sur Internet, l'UMP cherche à refaire son retard en axant sa stratégie numérique sur la riposte.

Le QG de François Hollande prend parfois des airs de cybercafé. De plus en plus régulièrement, des blogueurs proches du PS s'y réunissent pour réagir à chaud à un évènement politique. Ils étaient une centaine à l'issue du meeting du Bourget, plusieurs dizaines lors de l'affrontement du candidat socialiste avec Alain Juppé, sur France 2. Sur la toile, ils se font appeler Slovar, Jegoun ou Sarkofrance et comptent parmi les figures les plus influentes de la blogosphère française, majoritairement orientée à gauche. Leur mission: créer des contenus originaux - textes, infographies, vidéos - et répondre en instantané aux attaques venues de la droite. Une force de frappe numérique que l'équipe web de François Hollande, dirigée par l'élu bordelais Vincent Feltesse et composée de 35 personnes, a intégrée à son dispositif: la plateforme participative Toushollande.fr, lancée ce vendredi, compile ainsi sur sa page d'accueil les «posts» des blogueurs les plus célè

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant