Présidentielle : les chiffres étonnants du premier tour

le
0
Comment ont voté les fiefs présumés des candidats ? Les villes ouvrières ont-elles porté chance à Sarkozy ? Combien de villes n'ont donné aucune voix à Jacques Cheminade ? Découvrez les statistiques éloquantes ou étonnantes du premier tour.

Les fiefs des candidats

Tulle, fief de François Hollande (premier avec 56,40%).

Neuilly-sur-Seine, mairie historique de Nicolas Sarkozy (premier avec 72,64%).

Hénin-Beaumont, où Marine Le Pen a été conseillère municipale (première avec 35,48%).

Massy, ville dans laquelle Jean-Luc Mélenchon a commencé sa carrière politique (troisième avec 15,06%).

En 2007, François Bayrou était arrivé en tête dans le département des Pyrénées- Atlantiques dont il est député. Cinq ans plus tard, il est relégué en troisième position, avec 15,67% des suffrages.

Nicolas Dupont-Aignan a profité de son ancrage local à Yerres, où il arrive en tête avec 24,88%

A Vaulx-en-Velin, ville dont elle est conseillère municipale, Nathalie Arthaud n'a recueilli que 0,79% des voix.

Eva Joly, Philippe Poutou et Jacques Cheminade n'ont pas d'attaches locales particulières.

Les symboles de la campagne

La ville de Bayonne avait réservé un accueil glacial à Nicolas Sarkozy lors d'une visite

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant