Présidentielle : les candidats seront moins bien remboursés

le
0
L'Assemblée nationale a voté la baisse du taux de remboursement des candidats pour l'élection présidentielle de 2012. Ce changement devrait permettre d'économiser plus de 3 millions d'euros.

L'Assemblée nationale a adopté lundi la réduction du remboursement des dépenses de campagnes auprès des différents candidats pour la prochaine élection présidentielle. Le projet de loi est composé de deux volets: le gel du plafond des dépenses autorisées, et la diminution de 5% du taux de remboursement des candidats. Explications du système actuel et des changements opérés par ce projet de loi:

o Depuis 1962, la loi autorise n'importe quel candidat à la présidentielle à dépenser son budget comme il l'entend, mais instaure un plafond à ne pas dépasser pour éviter qu'un ou plusieurs partis ne dominent la campagne grâce à des fonds très importants. Ce plafond, qui sera inchangé par rapport à 2007, est fixé à 16,851 millions d'euros pour le premier tour, et 22,509 millions d'euros pour le second.

o L'État rembourse aux candidats une part plus ou moins importante de leurs dépenses de campagne une fois l'élection terminée. Pour espérer un bon rembo...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant