Présidentielle: le plan secret de Bayrou

le , mis à jour à 08:37
7
Présidentielle: le plan secret de Bayrou
Présidentielle: le plan secret de Bayrou

Jubilatoire. Il faut voir le grand sourire gourmand de François Bayrou. « Être au centre du jeu, c'est formidable », confie-t-il en petit comité. Pas peu fier d'être l'homme dont tout le monde parle. A l'aube du premier tour de la primaire à droite, le centriste est devenu le punching-ball favori de Nicolas Sarkozy. Quelle revanche pour le « mort-vivant de Pau », méchant surnom donné par un élu LR depuis que l'intéressé n'occupe plus de mandat national, suite à sa défaite aux législatives de 2012. Revenu au premier plan par la grâce de son accord avec Alain Juppé, Bayrou est persuadé qu'il peut l'aider à se propulser au sommet de l'Etat. Et devenir l'éminence grise du prochain quinquennat.

 

Entre lui et Juppé, ce fut simple comme un coup de fil. Il y a deux ans, le président du MoDem a décroché son téléphone pour glisser au maire de Bordeaux : « Tu es mieux placé que moi, je te soutiens. » De marchandage, de discussion de marchands de tapis, il ne fut point question, foi de Béarnais ! Les deux hommes ont, jure-t-il, une simple « entente ». Un pacte d'honneur. Mais que cherche donc Bayrou ? Il sait bien que, Juppé président, il ne serait pas Premier ministre. Trop compliqué. Et le poste est plus ou moins promis à une femme, Valérie Pécresse. Ministre, alors ? Ça ne lui déplairait pas. Mais certainement pas sur un strapontin. Il a prévenu Juppé : « Je ne jouerai pas les utilités. » Dans l'entourage du favori de la primaire, une idée circule : pourquoi pas garde des Sceaux, ministre d'Etat, titre honorifique s'il en est ?

 

Mais le grand dessein de Bayrou est ailleurs. Il veut « reconstruire le centre », dispersé en tant de chapelles (UDI, Nouveau Centre, Parti radical valoisien...) qu'il le compare à... « une brouette de grenouilles qui sautent dans tous les sens ». Que les grenouilles se méfient, il entend bien les croquer ! Et notamment l'homme qu'il déteste entre tous, le patron de l'UDI, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7166371 il y a 2 mois

    exit le félon

  • frk987 il y a 2 mois

    Félon, fourbe, traître, sinistre personnage.

  • dhote il y a 2 mois

    Je ne comprends pas que l'on parle encore de lui.

  • cavalair il y a 2 mois

    Monsieur 0,5%

  • M1903733 il y a 2 mois

    Content qu'on parle de lui, il ne précise pas que c'est pour en dire du mal à 90%.

  • janaliz il y a 2 mois

    Pauvre mec !

  • M898407 il y a 2 mois

    Comment peut il avoir un "plan secret" alors qu'il ne représente plus que lui-même ?