Présidentielle : le CSA veille à l'équité du temps de parole

le
0
INFOGRAPHIE - Depuis le 1er janvier, les médias audiovisuels (radio et télé) doivent composer avec la nouvelle réglementation sur le temps de parole des candidats à l'élection présidentielle.

C'est lancé. Depuis le 1er janvier, les médias audiovisuels (radio et télé) doivent composer avec la nouvelle réglementation sur le temps de parole des candidats à l'élection présidentielle. Depuis dimanche, le Conseil Supérieur de l'audiovisuel dont c'est l'un des rôles principaux est chargé de surveiller les interventions des hommes politiques et d'«apprécier» ce fameux temps de parole des candidats déjà déclarés mais aussi des candidats présumés. A ce titre, le CSA estime que le président Nicolas Sarkozy est un candidat présumé.

A partir du 20 mars, date de la publication de la liste des candidats officiels par le Conseil Constitutionnel, une nouvelle période s'ouvrira qui reposera sur le principe de l'égalité du temps de parole de ces derniers.


La première phase qui s'est ouverte le 1er janvier 2012 se déroulera jusqu'au 20 mars. Le CSA devra veiller à ce que le principe d'équité soit respecté autant en ce qui concerne le temps de parole des

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant