Présidentielle : la France déconseille l'Algérie à ses ressortissants

le
2
Présidentielle : la France déconseille l'Algérie à ses ressortissants
Présidentielle : la France déconseille l'Algérie à ses ressortissants

A quelques heures de l'élection présidentielle en Algérie (programmée jeudi), la tension est palpable dans le pays. A tel point que, depuis ce mardi, la France déconseille à ses ressortissants de s'y rendre. «En raison de la persistance d'un risque terroriste élevé dans la région, la plus grande prudence s'impose à tous nos ressortissants résidant en Algérie ou prévoyant de s'y rendre», explique le ministère des Affaires étrangères sur son site internet.

Le Quai d'Orsay pointe plus particulièrement le sud et l'est du pays (où six terroristes islamistes ont été tués dimanche par l'armée dans deux opérations menées dans les montagnes de Kabylie et des Aurès), ainsi que la touristique vallée du M'zab. «Dans le contexte des troubles qui se poursuivent depuis plusieurs mois dans la ville et les environs de Ghardaïa, la plus grande prudence est de mise dans cette zone, où les déplacements sont déconseillés sauf raison impérative», détaille le ministère des Affaires étrangères. 

La semaine dernière, 35 personnes, (dont 17 policiers) ont en effet été blessés à Ghardaïa dans des heurts communautaires. Une tension qui dure depuis des mois puisqu'entre décembre et mars, les affrontements avaient déjà fait au moins 400 blessés et quatre morts parmi les Mozabites (une minorité berbère) ainsi que trois morts parmi les Chaâmbas (Arabes). Un bilan auquel il faut ajouter des centaines de maisons et de magasins brûlés dans ce site inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco.

Par ailleurs, le Quai d'Orsay invite ses ressortissants à éviter de se joindre à tout type de manifestation prévue. «Il est recommandé de se tenir à l'écart d'éventuels rassemblements, notamment dans le contexte actuel de l'élection», ajoute-t-il, précisant que «tous les ressortissants français voyageant en Algérie sont appelés à se signaler au Centre de crise du ministère des Affaires étrangères et du Développement ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cavalair le mardi 15 avr 2014 à 22:52

    mais les Algeriens conseillent la France a leurs ressortissants

  • M169421 le mardi 15 avr 2014 à 20:42

    Si on pouvait également déconseiller aux Algériens de venir en France.Les moeurs du maghreb étant tellement 'imposés' chez nous, on voit le résultat là bas.Alors, quel est le problème? Je ne comprends pas ce conseil de la part de la France 'terre d'accueil'?!