Présidentielle : l'appel de Cohn-Bendit pour une grande primaire à gauche

le , mis à jour à 12:38
9
Présidentielle : l'appel de Cohn-Bendit pour une grande primaire à gauche
Présidentielle : l'appel de Cohn-Bendit pour une grande primaire à gauche

C’est une initiative qui va faire du bruit ; et siffler aux oreilles de François Hollande. Lundi matin, l’ancien député européen Daniel Cohn-Bendit et une trentaine de personnalités lancent un appel à une « primaire des gauches et des écologistes ». Dans le journal « Libération », l’ancien leadeur de Mai 68 et de nombreux intellectuels comme Michel Wieviorka, l’économiste Thomas Piketty, des élus comme l’eurodéputé écologiste Yannick Jadot, des artistes et même des sportifs comme l’ancien joueur du PSG et de l’équipe de France Vikash Dhorasoo signent une tribune pour « réanimer le débat politique et choisir notre candidat ».

A l’heure où François Hollande s’est mis à dos une partie de ses électeurs de 2012, ce projet pourrait trouver un écho favorable dans les rangs d’écologistes déçus et même de militants de gauche un peu perdus. Surtout que le PS comme Europe Ecologie-les Verts sont sortis très affaiblis des derniers scrutins électoraux.

Un site Internet pour recueillir des signatures de soutien

La proposition du chef de l'Etat d'élargir la déchéance de nationalité aux binationaux condamnés pour terrorisme a déjà redonné à certains socialistes l'envie de rediscuter d'une primaire. Alors que le sujet était passé à la trappe depuis les attentats de janvier dernier. Cette tribune devrait relancer sérieusement le débat. Ses auteurs ne se gênent d'ailleurs pas au passage pour dénoncer ce projet sur la déchéance de nationalité. Estimant qu'une victoire du FN en 2017 serait catastrophique et celle d'un candidat des Républicains pas à même de sortir le pays de la crise, Cohn-Bendit et ses acolytes considèrent que la primaire à gauche est la seule façon d'amener au second tour un candidat incarnant un projet porteur. En 2012, Daniel Cohn-Bendit avait salué le succès de la primaire PS et avoué regretter de ne pas y avoir pris part.

Ce n'est pas la première fois que l'écologiste ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • l.moenne il y a 11 mois

    De quoi il se mèle, le teuton ?

  • nayara10 il y a 11 mois

    FH sera reélu avec un ou deux % des électeurs .Les autres candidats seront en tôle...

  • nayara10 il y a 11 mois

    FU sera reélu avec un ou deux % des électeurs .les autres candidats seront en tôle...

  • M9244933 il y a 11 mois

    Comme à droite avec NS , à gauche c'est un personnage FH dont les français ne veulent plus du tout qui veut s'imposer contre toute candidature alternative. Cohn-Bendit a bien compris que seuls des primaires pourraient changer la donne à gauche. Et je ne pense pas que ça le tente personnellement.

  • dhote il y a 11 mois

    Si la primaire se joue sur les commémorations FH est certain de gagner car dans ce domaine il est imbattable...

  • charleco il y a 11 mois

    je corrige la faute : je croyais qu'il avait quitté la politique.

  • charleco il y a 11 mois

    Je croyais qu'il avait quitter la politique. Il sort par la porte, il rentre par la fenêtre. L'autre fois, il voulait en finir avec les partis politiques...

  • frk987 il y a 11 mois

    Ce me semble une évidence, et dans cette hypothèse la gauche est certaine de gagner. Mais laissez bien FH se représenter, la gamelle que vous allez prendre électeurs de gauche, vous allez vous en souvenir pour une génération au moins.

  • Spartaku il y a 11 mois

    Cohn bendit se voit déjà président !!