Présidentielle : Jadot, un candidat vert "subversif et pragmatique"

le , mis à jour le
0
Le député européen Yannick Jadot.
Le député européen Yannick Jadot.

Le député européen Yannick Jadot, 49 ans, a remporté lundi la primaire écologiste contre Michèle Rivasi, avec 54,25 % des voix, et portera donc les couleurs d'Europe Écologie-Les Verts à la présidentielle de 2017. Déjà arrivé en tête (35,61 % des suffrages) au premier tour, Yannick Jadot a nettement battu Michèle Rivasi, eurodéputée de 63 ans, qui a réuni de son côté 40,75 % des voix. La participation, de plus de 80 %, a enregistré une hausse d'une dizaine de points par rapport au premier tour, le 19 octobre. Sur les votes des 17 146 inscrits, 3,66 % des bulletins exprimés étaient blancs.

Yannick Jadot a souhaité « porter » à la présidentielle un « récit » de l'écologie « subversif, exaltant et pragmatique » et « construire la campagne » comme « une aventure collective ». Dans un discours prononcé au siège d'Europe Écologie-Les Verts, dans le 10e arrondissement de Paris, le député européen a estimé que « c'est unie, ouverte, en regardant vers le grand large et les pieds sur terre que l'écologie sera conquérante ».

Présente au siège du parti écologiste où les résultats étaient proclamés, Cécile Duflot, qui ne s'est pas exprimée depuis sa cuisante défaite le 19 octobre dès le premier tour, s'est prêtée au jeu des photos, mais n'a pas pris la parole. Elle a prévu de réunir ses proches et soutiens à la fin du mois pour « travailler ensemble et dresser des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant