Présidentielle : Hulot, les mains libres pour 2017

le
2

Nicolas Hulot, en privé, aime faire des tours de magie en faisant disparaître et apparaître des cartes. En politique, l'ancien animateur de TF 1 a aussi le don de surgir à l'approche de chaque remaniement ministériel avant de fermer la porte... pour qu'aussitôt apparaisse la carte d'une éventuelle candidature à la présidentielle.

Courir après Hulot est presque devenu une tradition républicaine. Les trois derniers présidents, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et maintenant François Hollande, lui ont tous proposé d'être ministre et à chaque fois il a dit non. Jeudi, c'est par un tweet qu'il a décliné l'invitation de l'actuel chef de l'Etat d'entrer au gouvernement pour un superministère de l'Ecologie. La veille, il avait été reçu par Hollande à l'Elysée pendant une vingtaine de minutes. Le président l'avait testé pour savoir quelle suite il voulait donner à son parcours après trois ans à courir le monde comme envoyé spécial pour la protection de la planète. « Nicolas Hulot a fait comprendre au président qu'il souhaitait garder sa liberté », indique l'entourage de Hollande, qui précise que les « deux hommes restent en très bons termes ».

« Avant de dire non à Hollande, il a réfléchi, consulté des proches, mais finalement il n'a pas eu envie de se lier les mains », explique un écologiste. Certains sont plus explicites en assurant qu'il a dit non pour se garder la possibilité d'être candidat à la présidentielle de 2017.

Hulot, lui, ne dit rien pour l'instant de ses intentions. Il ne se lance jamais dans l'aventure tête baissée. Il réfléchit, hésite toujours longtemps avant d'y aller... ou pas. Pour 2007, il s'était entouré d'une véritable équipe de campagne prête au combat avant finalement de renoncer à être candidat. A la place, il avait fait signer un pacte écologique à tous les prétendants à l'Elysée. En 2011, même longue réflexion. Cette fois, après des semaines de suspense, Hulot ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 12 mois

    Il a le même humour que le cinéaste Hulot, à la différence que l'un avait du talent, son homonyme n'est qu'un opportuniste.

  • dhote il y a 12 mois

    Qu'il reste ou il est la France ne s'en portera pas plus mal.