Présidentielle : encore une primaire... mais des citoyens

le
1
Présidentielle : encore une primaire... mais des citoyens
Présidentielle : encore une primaire... mais des citoyens

Ils ont en commun de tirer à boulets rouges contre les partis — même si certains d'entre eux ont appartenu à un parti —, de brocarder « l'incapacité de la classe politique » et de pointer la « bourgeoisie d'Etat ». Ils défendent l'idée que la société civile réglerait forcément mieux les problèmes du pays et font l'éloge de l'entreprise sur tous les tons. « Ils » ? Ce sont six micromouvements, dont le parti Génération citoyens animé par l'ancien eurodéputé centriste Jean-Marie Cavada, le collectif Bleu Blanc Zèbre de l'écrivain Alexandre Jardin ou encore le mouvement Cap 21 de Corinne Lepage, qui ont lancé hier leur « Primaire des Français » sur Internet. Objectif : désigner en octobre un candidat de la société civile, « transpolitique », pour l'élection présidentielle.

Ils espèrent rassembler 500 000 signatures sur leur pétition en ligne (Laprimairedesfrançais.fr) et défendent un même credo : les partis politiques ne représentant plus qu'eux-mêmes, les citoyens sont les mieux qualifiés pour départager des candidats n'appartenant pas au microcosme. Lesquels candidats devront s'appliquer des règles strictes — limitation des mandats dans le temps, charte éthique...

«Nous ne lançons pas un Podemos mais un Hacemos !»

« En organisant la société civile, nous voulons être les premiers à transformer le ras-le-bol des Français en élan civique. Nos concitoyens veulent en finir avec les clivages gauche-droite. C'est pour ça que Macron les fait rêver ! » estime Corinne Lepage, candidate à la présidentielle en 2002, un temps associée au MoDem de François Bayrou et naguère ministre éphémère du gouvernement Juppé. « Nous avons en commun un socle qui permet d'être de gauche ou de droite », ajoute l'ancienne ministre de l'Environnement.

Ces « confettis » de la vie démocratique ont souvent la dent dure contre la politique traditionnelle. « Les partis ont détruit la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • wanda6 il y a 8 mois

    encore un copier-coller de l'upr.fr