Présidentielle en Iran: Rafsandjani écarté

le
0
L'ex-président ne fait pas partie de la liste de huit noms retenus par le Conseil des gardiens de la Constitution. La victoire devrait donc se jouer entre les candidats conservateurs.

L'ex-président Akbar Hachémi Rafsandjani n'a pas été autorisé à participer à l'élection présidentielle iranienne. Âgé de 78 ans, le vieil homme, qui a accompli deux mandats entre 1989 et 1997, ne fait pas partie de la liste de huit noms retenus par le Conseil des gardiens de la Constitution, chargé de valider les candidatures pour le scrutin du 14 juin. Considéré comme le dauphin de l'actuel président Ahmadinejad, Esfandiar Rahim Mashaïe a également été disqualifié, a ajouté la télévision d'État, sans préciser les raisons de ces évictions.

Les deux hommes étaient la cible des ultraconservateurs, qui réclamaient leur disqualification depuis l'enregistrement de leur candidature, le 11 mai. Ils reprochent au premier son soutien aux manifestations de grande ampleur qui avaient...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant