Présidentielle en Algérie : 11 candidats face à Bouteflika

le
0

Un total de 12 candidatures, dont celle du président sortant Abdelaziz Bouteflika, ont été déposées auprès du Conseil constitutionnel mardi à minuit, date limite de dépôt fixée pour la présidentielle du 17 avril en Algérie, a rapporté mercredi l'agence APS. Grand favori, et probable élu, l'actuel chef de l'État, 77 ans et 15 ans de pouvoir, qui a annoncé lundi de vive voix sa candidature à un quatrième mandat au Conseil constitutionnel. Un événement, le président ne s'étant pas exprimé à la télévision depuis son AVC le 27 avril 2013 qui a suscité de nombreuses interrogations sur sa capacité à diriger le pays. Son principal challengeur n'est autre que l'ancien chef du gouvernement Ali Benflis, en poste d'août 2000 à mai 2003, qui a déjà défié Bouteflika en 2004. L'ex-Premier ministre, qui a déposé sa candidature mardi, a mis en garde contre un "vol des voix" des électeurs, évoquant "des pratiques basses, sordides et lâches qui font planer un doute sur la crédibilité de l'élection présidentielle".Bouteflika, pour la "sécurité et la stabilité"Autre candidat, Mohamed Benhamou, président d'une petite formation : Karama. En déposant sa candidature mardi également, l'homme a fustigé les déclarations "graves" de certains candidats qu'il n'a nommés, allant jusqu'à les qualifier d'"appels à la désobéissance civile dans le but de semer le désordre". Mohamed Benhamou a indiqué qu'en cas de refus de son dossier, il...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant