Présidentielle de 2017 : François Fillon lance son projet économique

le
4
Présidentielle de 2017 : François Fillon lance son projet économique
Présidentielle de 2017 : François Fillon lance son projet économique

François Fillon veut se mettre en ordre de bataille sur le terrain économique à l'horizon de la présidentielle de 2017. L'ex-Premier ministre de Nicolas Sarkozy, va selon les Echos, lancer une série d'ateliers qui travailleront pendant deux ans à l'élaboration de son projet.

Selon lui, «?la France est entrée dans une période durable de déclin, avec des alternances de croissance faible et de récession?», explique-t-il dans le quotidien économique. «?Il faut dire la vérité aux Français. Nous ne pouvons pas nous contenter de dire que remplacer la gauche par la droite suffira, automatiquement. Il faut aller plus loin. Aucune victoire électorale n'est possible sans domination intellectuelle.»

Pendant dix-huit à vingt-quatre mois, sept thématiques vont être déclinées dans une trentaine d'ateliers, tous coprésidés par un politique et une personnalité issue de la société civile. Les thèmes ? « Assumer la mondialisation ou céder au repli sur soi?», «?choisir la productivité ou la protection des acquis?», «?comment réduire les déficits?», «la compétitivité des entreprises par l'export», «l'écologie au service de l'économie et de la société» ou encore «les problèmes d'insécurité, les réponses locales, le rôle des maires»....

«?Arrêtons d'empêcher les restructurations d'entreprise, cela conduit souvent au pire»

Si ces ateliers vont donner lieu à des débats dans les régions pendant plusieurs mois avant que les conclusions ne soient rendues publiques, François Fillon entend apporter des réponses qui «décoiffent». L'ancien Premier ministre UMP veut «?trancher les n?uds qui empêchent le pays d'avancer?» avec déjà plusieurs pistes. «?Arrêtons d'empêcher les restructurations d'entreprise, cela conduit souvent au pire. La renaissance de l'automobile américaine doit nous interpeller», explique-t-il aux Echos. De même, «?nous devons nous ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • knbskin le lundi 14 oct 2013 à 09:37

    Vaste programme ... ma foi, pourquoi pas ? Mais pour mener cela, il faut une très grosse paire de cojones. L'expression "casser la vaisselle" est assez peu cohérente avec la "grosse paire" en question.

  • M6642822 le lundi 14 oct 2013 à 09:36

    S'il est aussi brillant que lorsqu'il a décrété les départs a la retraite anticipé,ou les caisses retraites ont étés pillées, il a de l'avenir dans la chaussette.

  • a.guer le lundi 14 oct 2013 à 09:32

    d accord avec JPi : l'objectif n'est pas de reduire les deficits, mais de degager un excedent seul a meme de rembourser la dette. Fillon devra dire qu'il le fera uniquement par reduction des depemses

  • M4189758 le lundi 14 oct 2013 à 08:56

    JPi - Donc les echos sont à lire. Une seule chose m'intéresse: comment fait-il pour réduire les dépenses de l'état France de 75.000.000.000 euros par an. Sinon, rien.