Présidentielle : Boutin n'abandonnera pas

le
0
La présidente du Parti chrétien-démocrate veut défendre les idées de la «droite sociale et humaine».

«Je suis à une période de ma vie de plénitude, d'abandon et de conviction.» Christine Boutin semble se délecter à l'idée de replonger dans le bain de la présidentielle. Invitée mardi soir du «Talk Orange Le Figaro» la présidente du Parti chrétien-démocrate s'est montrée «très décidée, très investie» quelques jours après le lancement, le 22 juin à Montfermeil (Seine-Saint-Denis), d'une campagne présidentielle qu'elle compte mener jusqu'au bout. En 2002, Christine Boutin avait recueilli 1,19% des suffrages.

«Je ne m'arrêterai pas», a promis mardi soir l'ex-ministre du Logement de François Fillon, qui veut «sans ambiguïté» faire «gagner la droite». Christine Boutin ne croit pas que sa candidature puisse affaiblir l'UMP et favoriser un 21 avril inversé, opposant au second tour un candidat socialiste à la candidate du Front national. «M. Jospin était un très mauvais candidat et il a fait une très mauvaise campagne en 2002. Même la gauche l'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant