Présidentielle : Bayrou a des fourmis dans les pattes

le , mis à jour à 07:45
6
Présidentielle : Bayrou a des fourmis dans les pattes
Présidentielle : Bayrou a des fourmis dans les pattes

A l'observer coulant des jours heureux dans sa mairie de Pau, François Bayrou donne le sentiment — en trompe l'œil — d'avoir levé le pied sur la politique nationale. « Il s'épanouit beaucoup comme maire. C'est une vraie réalisation personnelle pour lui de s'occuper de Pau », observe la sénatrice PS des Pyrénées-Atlantiques, Frédérique Espagnac. Mais le centriste ne perd pas une miette de ce qui se dit sur 2017 ! Et se tient prêt, au cas où... « Peu le connaissent aussi bien que moi et j'ai peu de doutes sur le fait qu'il sera candidat si Sarkozy emporte les primaires. Au centre, beaucoup se poseront la question de le soutenir », glisse Hervé Morin, patron du Nouveau Centre, toujours en contact avec lui.

 

« Il pense que Sarkozy va gagner»

un haut dirigeant des républicains

Car il n'a pas échappé au rusé Bayrou que le patron des Républicains regagne du terrain dans les sondages. Il y voit la justesse de son pronostic sur les primaires qui favorisent, selon lui, les « noyaux durs » des partis. Comprendre : les candidats les plus en phase avec leurs militants. « Il pense que Sarkozy va gagner. Ça le démange d'être candidat. Mais partir pour une quatrième campagne, dont il serait le doyen d'âge ( NDLR : il aura 66 ans l'an prochain ), pour se faire taper, faut vraiment avoir envie ! » relève un haut dirigeant des Républicains, qui confie que le Béarnais a repris langue récemment avec Nicolas Sarkozy et son entourage.

 

Le président du MoDem ne s'en cache pas. « Si Alain Juppé, qui a la capacité de rassembler, gagne, je ferai ce qu'il faut pour l'aider. Si ce n'est pas le cas, je ferai aussi ce qu'il faut », répète-t-il. En clair : il sera candidat. Côté moyens, le MoDem est prêt : le parti s'est désendetté et loue une partie de son siège de la rue de l'Université (Paris VIIe). L'équipe « est en place », ajoute un de ses proches. « Je ferai tout pour empêcher que se ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz il y a 5 mois

    Je crois que ce serait pire qu'avec le pitre... Ce type n'a jamais rien fait. Inconsistant à l'EN, et je ne parle pas du reste. A moitié dans une quasi secte...

  • jfvl il y a 5 mois

    Chaque pays à un homme politique à vocation de traitre et de girouette. Vous me direz normal il est au centre des vents.

  • M6998582 il y a 5 mois

    Il se présentera pour barrer la route à sarko et éviter un 2ième quinquenat de bismuth : tout sauf sarko. Vas-y FB ... pour la France !

  • dhote il y a 5 mois

    C'est un adversaire de la droite rejeté par la gauche, quelle position inconfortable.

  • M2687570 il y a 5 mois

    Merci de se présenter si sark;o est candidat afin de le planter, tout sauf sark.o, le pire de tous

  • frk987 il y a 5 mois

    Merci Bayrou d'avoir fait élire FH, un grand visionnaire politique.